La création d’entreprise n’a jamais été aussi élevée en France et au Québec. Si vous êtes entrepreneur ou si vous avez l’intention de vous lancer dans l’aventure, ce petit bilan de 2016 pourrait bien vous intéresser.

En France

32% d’entrepreneurs en France

Selon l’étude menée par l’Observatoire de l’AFE (Agence France Entrepreneur) 32% des Français se sont retrouvés dans une dynamique entrepreneuriale au cours de l’année 2016 (38% des hommes ont eu une expérience entrepreneuriale, contre 27% pour les femmes). Toujours d’après le bilan, 44% de ces entrepreneurs occupent déjà une fonction et 25% sont des demandeurs d’emploi. Il apparaît aussi que 44% se trouvent entre 39 et 44 ans, 36% ont moins de 30 ans.

Des profils d’entrepreneurs variés et dynamiques

Cette année, nous avons pu étudier les 4 profils qui composent la chaîne entrepreneuriale :

  • les intentionnistes, ceux qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise (21%),
  • les porteurs de projet (7%),
  • les entrepreneurs (10%),
  • les fermetures (14%).

Concernant les intentionnistes, 28% souhaitent développer les investissements et l’emploi, alors que 24% rêvent de se retrouver à l’échelle internationale. Bien que ce ne soit qu’une intention, les chiffres semblent tout de même prometteurs.

Les personnes hors dynamique entrepreneuriale

37% de la population française a songé à monter sa propre société, mais ne souhaite pas passer à l’action dans l’immédiat, trouvant l’entreprise trop risquée (peur de l’échec, gestion financière, méconnaissance des démarches) et préférant choisir la “sécurité” d’un emploi salarié.

Devenir entrepreneur, le métier idéal !

Le sondage n’a pas seulement permis de collecter des chiffres, il a également permis de connaître l’opinion des Français sur le choix de carrière le plus intéressant selon eux :

  • 46% pensent que l’entrepreneuriat est le métier idéal,
  • 20% veulent travailler au sein de la fonction publique,
  • 13% souhaitent devenir salarié dans une PME,
  • 21% rêvent de travailler dans une grande entreprise.

Au Québec

Un indice entrepreneurial qui a triplé depuis 2009

Il n’y a que de bonnes nouvelles pour cette année. L’indice entrepreneurial québécois a triplé depuis 2009 et se chiffre maintenant à 21%. Eh oui, même si l’indice est un peu plus faible qu’en France, le résultat des sondages est tout de même prometteur. Comme en France, les hommes se trouvent à la tête de la chaîne entrepreneuriale: ils constituent 25.9% de cet indice et 16.3% sont des femmes.

Des entrepreneurs jeunes

Vous souhaitez avoir une autre bonne nouvelle ? Le Québec pourrait bien compter de nombreux jeunes entrepreneurs parmi ses rangs dans les années qui suivent. En effet, 42.2% de cet indice sont des intentionnistes jeunes, de 18 à 34 ans. 15.5% sont en train de faire la démarche et 5.1% sont déjà des propriétaires d’entreprises.

Entrepreneur, un métier qui fait rêver les Québécois

En France, comme au Québec, la population semble aimer l’entrepreneuriat ! Voici le classement des Québécois :

  • 31.4% préfèrent le métier d’entrepreneur,
  • 27,7% choisissent la fonction publique,
  •  18.9% souhaitent travailler au sein d’une grande entreprise,
  • 16% optent pour le travail dans une PME.

Vous aussi vous aimeriez rejoindre la grande famille des entrepreneurs ? Sautez le pas et découvrez comment trouver la bonne idée d’entreprise ou consultez notre article Votre démarrage d’entreprise : les 3 premières étapes pour réussir !


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This