Depuis combien de temps êtes-vous entrepreneur ?

Je suis entrepreneure depuis 7 ans. Les 3 premières années en tant que pigiste seule, et depuis 4 ans pour Temiscom que j’ai créé .

Quel est votre domaine d’activité ?

Mes champs d’activités sont le graphisme et le marketing relationnel.

Quels sont les défis de ce domaine ?

Gérer l’ingérable… La charge de travail varie énormément, certaines semaines il y a beaucoup trop de travail, et d’autres où l’on touche le point mort.
Comme nous répondons selon les fluctuations de marché, bien souvent il nous est impossible de prévoir la quantité de travail que nous aurons à engloutir dans 3 jours !

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer en affaires ?

J’ai toujours eu une envie d’être mon propre patron.
Les aléas de la vie ont fait que j’ai dû, par la force des choses prendre la décision de quitter mon emploi pour travailler à mon propre compte dans mon sous-sol.
Ensuite, le fait d’aider des compagnies à grandir, de me sentir utile et d’avoir la capacité de changer de petites choses, m’ont donné un énorme sentiment de devoir accompli.

Racontez-nous en quelques lignes votre parcours pour en arriver là.

Après une séparation et des conditions de gardes partagées ingérables, j’ai dû quitter mon emploi en tant que graphiste pour offrir mes services comme pigiste chez moi.
Je n’avais pas le droit d’échouer, car je devais contribuer au bien-être de ma famille.
À force d’acharnement, de poignées de main et de bouche à oreille, je me suis bâti une clientèle fidèle.
Après trois ans à travailler seule, j’ai créé Temiscom, engagé des graphistes et je me suis concentrée sur les stratégies en marketing relationnel.
Nous sommes dans notre 4e année… et toujours en mode croissance !

Qu’est-ce qui est le plus difficile à gérer au quotidien lorsqu’on est entrepreneur ?

La trésorerie, bien sûr !
Mais surtout… la paperasse à remplir pour les 2 paliers de gouvernement.
C’est un capharnaüm impossible de s’y retrouver.
Même avec les meilleures volontés du monde, il est impossible d’y arriver sans embûches !

Quelle est votre stratégie pour vous démarquer de la concurrence ?

Notre service à la clientèle, même si je trouve que ce terme est beaucoup galvaudé par tout un chacun, sinon, notre réactivité.
Notre manière de fonctionner fait que l’on peut se « tourner sur un dix cennes » assez facilement. Notre gestion n’est pas lourde à bouger.
De plus, nous devenons les fans numéro 1 de chacun de nos clients.
Nous les aimons, les comprenons et voulons ce qu’il y a de mieux pour chacun d’eux, et ce, réellement !
Je crois que ça paraît dans nos relations avec eux ainsi que sur les produits que nous livrons.

De quelle manière utilisez-vous Kiwili au quotidien pour la gestion de votre petite entreprise ?

KIWILI me suis depuis mon sous-sol.
Il m’a permis de faire ma facturation au début et ensuite de suivre le temps passé sur mes projets.
Maintenant, il me sert pour la gestion de temps des employés, la gestion des dépenses par projets et il me sert encore à la facturation et au suivi des ventes.
Il me permet aussi de suivre les pigistes qui travaillent de la maison.
À la fin d’un projet, Kiwili me permet de créer des rapports pour faire un post-mortem de chacun des projets.
Voir si le résultat final était comme prévu lors de la soumission, où ont été nos bons comme nos mauvais coups… et pouvoir faire encore mieux et plus efficacement les prochains projets similaires.

Quels sont les conseils que vous donneriez aux entrepreneurs qui se lancent ?

ORGANISATION !
Lorsque vous êtes plus organisé que vos clients, vous gagnez en confiance X1000 !

Quelle est votre implication au sein de la communauté en tant qu’entrepreneur ?

J’ai décidé d’avoir pignon sur rue à Roxboro, sur l’île de Montréal, car c’était à 3 minutes de la maison.
Je ne connaissais pas Roxboro, mais la fille venant d’une région éloignée en moi s’est impliquée lors du 100e anniversaire de cette ville l’année dernière… Et j’ai adoré l’esprit de village que j’y ai retrouvé, en pleine ville !
(On s’entend, ici, un esprit de village n’est pas du tout péjoratif pour moi).  Depuis, les festivités du 100e sont terminées, mais je continue à m’impliquer pour la revitalisation de la rue commerciale et du village.

Dans la prochaine année, Temiscom, ainsi que ses employés s’impliqueront aussi dans une cause.
Cette cause reste à trouver… un brainstorm s’en vient à l’interne pour trouver, tous ensemble, une cause qui nous tient à cœur.
C’est à suivre !

Retrouvez tous les portraits d’entrepreneurs :

Vous êtes client Kiwili et vous aimeriez partager votre expérience avec la communauté ? C’est simple, il suffit de remplir ce questionnaire.

Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This