Vous souhaitez créer votre entreprise en France, mais peut-être vous sentez-vous seul face à l’ampleur de la tâche et ne savez pas où trouver les financements.

Pour vous donner toutes les chances de succès, il est important d’agir avec méthode et de réfléchir si votre idée est bien en adéquation avec votre projet personnel de créateur.

Il existe plusieurs associations reconnues d’utilité publique qui peuvent vous accompagner dans vos démarches administratives et financer votre projet de création d’entreprise.
Kiwili a sélectionné pour vous les trois grandes associations françaises d’aide à la création d’entreprise.

Que peuvent vous apporter ces organismes ?

Les associations peuvent, entre autres, vous apporter :

Un prêt sur l’honneur

Il s’agit d’un prêt financier sans intérêt ni garantie que vous rembourserez sur l’honneur durant une période de 2 à 5 ans. L’obtention de ce prêt se base sur la mise en place d’une relation de confiance entre le créateur et la plateforme associative. C’est pour cette raison qu’elles accompagneront le projet durant toute sa création et même les mois qui suivront.

Les montants s’étalent de 2 000€ à 50 000€ (90 000€ pour les projets les plus innovants) et servent de renforcement des fonds de l’entreprise future, générant ainsi ce que l’on appelle un effet de levier auprès des organismes bancaires.

1€ de prêt d’honneur lèvera 7,5€ de fond bancaire.

Un microcrédit

Il s’adresse aux porteurs de petits projets qui peuvent se voir attribuer jusqu’à 10 000€, à rembourser sur 5 ans. Les intérêts sont souvent élevés, mais s’il est associé au prêt d’honneur (à 0%) cela peut être aussi intéressant qu’un prêt bancaire qui demande lui plus de garanties.

Une multitude d’outils pour vous aider dans vos démarches

Ces organismes vous accompagnent généralement dès vos débuts jusqu’au remboursement de votre prêt par :

  • un accompagnement personnalisé (tuteur/parrain),
  • des temps de formation pour les jeunes,
  • un réseau qui vous ouvre les portes utiles et vous aide à vous insérer dans le tissu économique local,
  • des produits à tarifs négociés (assurance, etc.),
  • une connaissance approfondie du contexte économique local.

Quels sont ces organismes ?

3 organismes sont spécialistes dans l’accompagnement solidaire à la création d’entreprise en France :

  • Initiative France

C’est LE premier réseau associatif de financement des créateurs d’entreprises.

Il existe 225 plateformes locales sur tout le territoire français et 15 250 bénévoles s’engagent au sein de l’association pour assister les créateurs d’entreprises. Il s’agit de chefs d’entreprises, d’experts comptables, cadres dirigeants, jeunes seniors, etc.

Ils ont de gros moyens et peuvent attribuer des prêts d’honneur d’un montant important. A eux seuls, ils représentent 5,3% des entreprises créées en 2015 sur le territoire français.

Récemment, Initiative France s’est associée à un tout jeune concept “Ma boutique à l’essai”, qui propose une opération de redynamisation des centres-ville. Si vous avez un projet de boutique, vous pourrez le tester durant 6 mois dans un local idéalement situé au centre-ville de la commune partenaire. Vous serez alors soutenu par les collectivités locales et accompagné par initiative France Initiative France ainsi que l’équipe de Ma boutique à l’essai.

Retrouvez toutes les informations sur les solutions de financement d’Initiative France.

  • Adie

Cet organisme est composé de 250 antennes réparties sur le territoire y compris dans les Dom, à Mayotte et dans la Polynésie française. 1338 bénévoles initiés au monde de l’entrepreneuriat sont actifs au sein de cet organisme.

L’Adie s’adresse particulièrement aux personnes exclues du marché de l’emploi et du système bancaire. L’association les aide à créer leur entreprise grâce au microcrédit et propose entre autres :

  • La microfranchise solidaire, qui est un nouveau concept d’entrepreneuriat social. Il vise à proposer à des personnes exclues du marché de l’emploi un modèle d’entreprise clé en main.
  • Pour les jeunes de 18 à 32 ans, il existe un programme de formation et d’accompagnement sur 22 mois entièrement gratuit : Créajeunes.
  • Des microassurances en partenariat avec Axa et la Macif adaptées pour démarrer et développer votre activité en toute sécurité, qui couvrent des risques tels que la responsabilité civile professionnelle, les locaux professionnels, les stocks et les équipements, la protection financière en cas d’arrêt d’activité, l’assurance automobile (RC, marchandises transportées, assistance).

Retrouvez toutes les informations sur les solutions de financement de l’Adie.

  • France active

Il existe 41 antennes sur le territoire (appelées fonds territoriaux) et 2 200 bénévoles issus de l’entrepreneuriat y sont actifs. Depuis 25 ans, France active aide les personnes en difficultés à créer leur entreprise individuelle par une offre complète de solutions de financement telles des garanties d’emprunts bancaires et des prêts solidaires.

De plus, cet organisme propose aussi un programme à l’attention des jeunes entrepreneurs de moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, CAP’JEUNES. Ce programme offre :

  • un accompagnement renforcé pour aider le jeune porteur de projet à le fiabiliser et l’armer au mieux pour obtenir des financements.
  • une prime de démarrage de 2000 € pour consolider les apports personnels du créateur.

Retrouvez toutes les informations sur les solutions de financement de France active.

Évidemment, en plus de ces associations, il existe d’autres organismes qui pourront vous apporter un accompagnement ainsi qu’une aide financière pour lancer votre projet d’entreprise. Vous pouvez trouver la liste des organismes et des aides financières existantes sur le site de l’Agence France Entrepreneur. Pensez notamment :

  • aux aides de Pôle Emploi : l’aide aux demandeurs d’emploi créant ou reprenant une entreprise (ACCRE), le nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise (NACRE)
  • aux aides du Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce (FISAC) les opérations de création, maintien, modernisation, adaptation des entreprises du commerce, de l’artisanat et des services, afin de préserver ou développer un tissu d’entreprises de proximité.
  • aux aides de l’Agefiph si vous êtes un travailleur handicapé,
  • aux incubateurs et les pépinières d’entreprises

Désormais, vous n’êtes plus seul face à la création d’entreprise. Grâce aux organismes, que nous venons de lister, vous serez formés, orientés et financés. Il ne vous reste plus qu’à les contacter. Lorsque votre projet sera lancé, n’oubliez pas d’utiliser Kiwili, une solution qui vous aidera dans toute la gestion de votre entreprise.

À propos de l’auteur: Myriam Rougeolle est rédactrice autodidacte et passionnée par le monde de l’entreprise.
« Je partage avec enthousiasme mes connaissances dans ce domaine, sur Kiwili, pour aider les entrepreneurs. »

Retrouvez Myriam sur sa page Facebook et sur Linkedin.

Si vous aussi avez envie d’écrire un article pour le blog de Kiwili, lisez notre article sur la possibilité de devenir rédacteur partenaire et contactez-nous !


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This