7 fausses idées sur les médias sociaux pour les auto-entrepreneurs et travailleurs autonomes

7 fausses idées sur les médias sociaux pour les auto-entrepreneurs et travailleurs autonomes

À vous de voir quels réseaux sociaux vous préférez pour communiquer sur votre petite entreprise et quelle est la meilleure stratégie à adopter pour réaliser vos objectifs marketing. Il est désormais temps de vous éclairer sur les mythes et les fausses idées que vous pouvez avoir sur les réseaux sociaux.

Kiwili balaye avec vous tous les mythes qui collent à la peau de cette forme de promotion et de communication digitale pour les entrepreneurs.

 

7 fausses idées à écarter sur les médias sociaux

1. Facebook, on y trouve n’importe quoi

Voilà une idée préconçue de ce réseau social. Certes on peut y trouver tout et n’importe quoi, mais il y a des pages entreprises, des groupes Facebook destinés à promouvoir un site ou une marque ou encore des groupes d’aide et de conseils entre entrepreneurs. Tout ceci peut vous apporter un soutien et une visibilité non négligeable pour votre petite entreprise ! Facebook peut alors vous être grandement utile.
Facebook est un lieu d’échange où l’interaction entre entreprises et clients se fait facilement. Vous pouvez les renseigner en direct, lire des articles qui seront utiles pour votre problème et bénéficier de parrainage entre petites entreprises pour gagner en visibilité.

2. Les médias sociaux, c’est juste pour la semaine

Votre personne affiliée au marketing où vous-même travaillez juste la semaine soit du lundi au vendredi, cependant les internautes sont actifs 7 jours sur 7 ! Vous pourriez avoir plus de succès dans votre stratégie de communication si vous utilisiez les réseaux sociaux et si si vous publiez des activités le week-end également. Nous ne vous disons pas de faire des heures supplémentaires, mais vous pouvez programmer des publications sur les réseaux automatiquement grâce à des logiciels tels que Buffer ou Swello.

3. Les médias sociaux n’engendrent aucun bénéfice net

Outre la visibilité gagnée sur les médias sociaux, vous pouvez créer un engagement auprès des personnes qui vous suivent, c’est à dire de votre communauté ! Ces médias vous apportent des prospects qui semblent être intéressés. Si vous arrivez à les convaincre ils deviendront des clients et achèteront donc vos produits. Les médias sociaux sont donc un bon moyen de se faire connaitre, de gagner des clients, et par extension d’augmenter son chiffre d’affaires. Par la suite, ces nouveaux clients recommanderont votre entreprise, votre produit ou votre service. C’est donc un cercle vertueux et il faut être patient avec ce type de promotion, mais elle porte ses fruits !

Exemples :

  • Les entreprises qui utilisent Twitter ont 2 fois plus de prospects en moyenne que ceux qui ne l’utilise pas,
  • Les entreprises avec plus 1000 followers sur Twitter obtiennent 6 fois plus de trafic sur leur site,
  • 45% des spécialistes marketing soulignent que les médias sociaux génèrent des leads avec des coûts d’acquisition plus bas comparés aux autres canaux,
  • 62% des entreprises utilisant Linkedin pour le marketing ont acquis des clients grâce à ce canal,
  • 52% des entreprises utilisant Facebook pour le marketing ont acquis des clients grâce à ce réseau,
  • 44% des entreprises utilisant Twitter pour le marketing ont acquis des clients via ce média.

Nous vous invitons à enrichir votre lecture en poursuivant sur cet article pour savoir comment créer et optimiser votre page Linkedin avec efficacité.

4. Il me faut quelqu’un de jeune pour s’occuper du web-marketing

Tout d’abord pas besoin d’embaucher une personne extrêmement jeune pour s’occuper de cet aspect marketing. Il faut que votre employé ait un minimum d’expériences, de connaissances et de compétences dans le domaine. être inscrit sur les réseaux sociaux depuis l’âge de 12 ans ne signifie pas en maîtriser les subtilités.
De plus, la cible que l’entreprise souhaite atteindre est sûrement un public mature et réceptif à l’offre proposée. Quelqu’un de plus âgé saura peut-être mieux comprendre les attentes des clients ainsi que leurs craintes des réseaux sociaux. Embauchez quelqu’un sur des critères créatifs, un esprit d’analyse pertinent et le sens du relationnel.

5. Les médias sociaux c’est juste pour les jeunes

Avant tout, petit récapitulatif des différentes générations que vous êtes susceptible de rencontrer

  • Génération X: née entre 1960 et 1980, personnes eu ou pas connectées qui ont une vision à long terme et considèrent le travail comme moteur de la vie.
  • Génération Y: née entre 1980 et 1995, personne qui a grandi en même temps que le développement d’internet, remet en cause l’existant, révolutionne le marché, a du culot et est multitâche.
  • Génération Z: née entre 1995 à nos jours, personne connectée en permanence, la technologie est le prolongement de sa personnalité, l’espace physique est voué a disparaître. Ces personnes devront se remettre en question car le modèle scolaire et la réalité du marché sont diamétralement opposés.

Voilà ce qui en est des générations rencontrées sur le marché décrit succinctement.  Vous aurez donc plus tendance à penser que la génération Z sera celle qui est la plus active sur le réseau, mais c’est une idée préconçue ! Voilà quelques chiffres qui vont vous faire mentir :

  • 40% des utilisateurs actifs sur Facebook sont âgés de plus de 35 ans
  • 52%des utilisateurs d’Internet âgés de 55-64 ans ont rejoint un réseau social
  • 93% des adultes américains utilisateurs d’Internet sont sur Facebook

6. Google+ est inutile

Faux ! Certes ce n’est pas le plus utilisé des réseaux sociaux, comparé à Facebook. Mais sa grande force pour les professionnels, c’est sa capacité en SEO, soit le référencement naturel sur les pages de recherche Google ! En publiant un article sur Google+, s’il est aimé et partagé il sera référencé automatiquement sur les recherches Google selon sa popularité et les mots clefs qu’il contient. Contrairement à cela, les articles publiés sur Facebook ne vous font pas gagner en référencement naturel, ils vous permettent uniquement une meilleure visibilité.

7. Les médias sociaux remplacent un blog d’entreprise

Le blog doit être le point central de votre campagne de communication. Le blog attire, convertit et transforme votre trafic de visiteurs. Les médias sociaux ne remplacent en rien un site internet propre à votre entreprise. Les médias sociaux permettent d’avoir une communauté de fans visible et vous devez les utiliser pour faire des renvois perpétuellement sur votre blog internet !

 

Vous savez maintenant tout ce qu’il faut connaitre sur les médias sociaux et pouvez profiter au maximum de cet extraordinaire outil en constante évolution ! Alors, restez connecté !

Logo Kiwili

Kiwili est un logiciel de gestion d’entreprise tout-en-un. A la fois logiciel de facturation et de devis, c’est aussi un vrai logiciel de comptabilité. Avec son CRM en ligne, c’est un logiciel de gestion de projets pratique, qui inclut un logiciel de feuilles de temps en ligne. Tout ce qu’il vous faut pour gérer votre entreprise !



Stratégie en médias sociaux pour les petites entreprises : le guide du débutant

Stratégie en médias sociaux pour les petites entreprises : le guide du débutant

Les médias sociaux font désormais partie des stratégies de nombreuses entreprises. Nous avons tous une idée plus ou moins positive des réseaux sociaux, mais établir une stratégie sur ce type de média est nécessaire afin de choisir les bonnes plateformes et de fixer les bons objectifs pour atteindre votre public cible.

Découvrons ensemble comment créer du contenu de qualité et définir une stratégie de médias sociaux efficace et pertinente.

 

1. Pour quels médias établir une stratégie et comment procéder ?

Vous possédez sûrement déjà des comptes sur différents réseaux sociaux et applications, mais vous n’avez pas encore défini votre stratégie de médias sociaux. Cette dernière est particulièrement importante et doit être pensée minutieusement.

Étudiez tout d’abord chacun de vos comptes. Les réseaux sociaux fournissent pour chaque page professionnelle, des statistiques de clics, de vues et de partages. Les commentaires, les avis, les partages et le nombre de likes seront les critères principaux qui entreront dans votre prise de décision. Analysez leur efficacité (nombre d’abonnés, de likes, vos publications VS taux d’engagement) pour faire un premier état des lieux de votre présence en ligne. Le plus important est de définir l’objectif et le rôle de vos réseaux sociaux. Est-ce que vous voulez développer votre notoriété, générer du trafic sur votre site web, construire votre image ? Se poser ces questions est nécessaire pour faire passer votre message au mieux, en fonction de l’objectif voulu.

Selon votre besoin et le bilan de votre analyse, vous devrez alors vous poser la question :  “Quel réseau social correspond le plus à mon besoin ?”.

Si vous n’êtes pas encore inscrit sur les réseaux sociaux, regardez avant tout ce que font vos concurrents directs. Identifiez les leaders du secteur. Regardez la façon dont ils procèdent et sur quels médias ils se positionnent. Reproduire leur stratégie peut être un bon moyen de vous lancer et d’entrer en scène parmi la multitude de réseaux qu’il existe.

Par la suite, vous pourrez bien-sûr établir votre propre stratégie. Vous démarquer de la concurrence sur le web ne peut être que positif.  Pour cela, des questions seront à vous poser.  Faut-il publier le même contenu sur les différents réseaux sociaux ? Dois-je faire appel à un community manager ? De la place doit-elle être laissée à la liberté d’expression des internautes ? Les réponses à ces questions vous permettront de faire les bons choix stratégiques.

Vous devez garder à l’esprit que le choix des réseaux sur lesquels vous vous positionnez dépend avant tout de votre audience. ll faut que vous établissiez une sorte de tableau socio-démographique (âge, sexe, lieu de résidence, revenu, etc) et psycho-graphique (centre d’intérêt, style de vie) de votre clientèle cible. Cette segmentation vous permettra de mieux cerner votre cible.  Une fois votre client type déterminé, trouvez quels sont les réseaux sociaux où votre entreprise sera la plus influente.

Pour vous aider dans votre choix, vous devrez également évaluer les forces des médias sociaux retenus pour mettre en évidence les plus pertinents et ceux qui sont le plus cohérents avec votre activité. Le but reste de créer un lien plus étroit avec vos prospects afin de les faire aimer votre entreprise et de les convertir en clients à terme.

En dernier lieu, regardez les différents comptes de marques que vous appréciez et observez la façon dont elles gèrent leurs comptes sur les réseaux sociaux. Même si ce n’est pas le même domaine d’activité que celui de votre entreprise, prenez note de leurs points forts, car elles ont malgré tout réussi à vous séduire !

 

2. Planifiez les actions de votre stratégie web

Vous avez maintenant une idée plus précise de votre utilisation des réseaux sociaux et de celles de vos concurrents. Vous avez eu un regard critique, vous vous êtes inspiré de leurs points forts et avez repéré des perspectives d’améliorations. Votre stratégie est établie, mais il est désormais temps de regarder l’aspect plus technique du processus.

Souhaitez-vous diriger le trafic généré par les réseaux sociaux sur votre propre site internet ? Souhaitez-vous vendre directement sur les réseaux sociaux ? Souhaitez-vous au contraire juste faire connaître votre entreprise auprès de votre marché cible ? Ce sont des questions que vous devez obligatoirement vous poser et l’équipe Kiwili vous propose des exemples d’actions.

  • Mettez un lien renvoyant à votre site sous une photo postée. Le trafic est redirigé directement sur votre site. Cette stratégie vous permet de gagner des prospects et de fidéliser votre clientèle.
  • Créez des actions Facebook par le partage d’informations sur le domaine clef de votre entreprise. Créer une communauté de fans active autour de votre entreprise.
  • Faites-vous connaître et bénéficiez de l’effet “buzz” sur les réseaux sociaux, par la création d’actions marketing interactives et amusantes, pour faire le buzz sur Twitter par exemple.
  • Le fait de raconter une histoire et de susciter de l’émotion chez vos lecteurs est une stratégie qui s’avère payante. Mettez en valeur le côté entrepreneurial de votre entreprise. Partagez votre expertise et votre expérience grâce au story telling.

Toutes ces actions sur les réseaux sociaux vous permettrons de gagner des clients. À travers votre présence et des publications constantes et intéressantes pour le public ciblé, votre visibilité et votre nombre de ventes augmenteront.

 

3. Créez un processus

Votre stratégie es établie et il est désormais temps de vous créer un calendrier de publication. Des outils informatiques vous permettent de planifier vos publication à l’avance et de publier vos posts sur plusieurs médias simultanément. Buffer, Hootsuite, et bien d’autres outils vous aideront à organiser vos publications et à automatiser le processus. Il est important de garder l’attention de vos lecteurs et de cultiver leur impatience. Essayez de publier entre deux et trois fois par semaine afin de tisser un vrai lien avec votre communauté. La question principale à laquelle vous devez réfléchir concernera les dates de publication des articles. La régularité sera le maître mot de votre popularité sur les différents réseaux sociaux. N’oubliez pas que vos contenus doivent être de qualité, car publier régulièrement ne sera pas pertinent si vos contenus ne suscitent pas l’attention de votre communauté.

 

4. Ajustez le tir

Votre campagne lancée, vous devrez pas suivre l’avancement de celle-ci et son impact, positif ou négatif. Il ne se suffit pas de propulser plein d’articles tête baissée. Il faut  analyser vos propres publications, de la même façon que vous avez analysé celles de vos concurrents dans la première étape. L’idéal sera d’évaluer périodiquement vos performances. Cela peut se faire de façon hebdomadaire, mensuelle ou trimestrielle. À vous de déterminer votre rythme et la quantité de publications publiées. Analyser les réactions, l’heure à laquelle vos posts suscitent le plus d’interaction et quels contenus sont les plus populaires pour pouvoir corriger et de développer votre présence sur les réseaux sociaux. Même si vous n’avez qu’une petite audience au début, le fait d’ajuster progressivement vos contenus et votre stratégie selon ses réactions vous permettra d’améliorer vos résultats.

Vous êtes auto entrepreneur et nous savons bien que gérer son temps de travail n’est pas facile. Construisez un cadre de travail en mettant les outils d’analyse de page de vos réseaux sociaux en favori et créer un tableau excel pour enregistrer vos données vous permettra de gagner en efficacité.

Si vos posts sont très peu suivis, il est peut-être encore temps de changer totalement de stratégie marketing médias étant donné que votre entreprise est assez discrète.

 

Vous savez ce qu’il faut désormais pour mettre en place la stratégie qui conviendra au mieux à votre entreprise par rapport aux médias sociaux. Surtout, n’oubliez pas de rester à l’affût des nouvelles tendances sur le web. Nous vous invitons à poursuite votre lecture avec d’autres articles de notre blog.

Logo Kiwili

Kiwili est un logiciel de gestion d’entreprise tout-en-un. A la fois logiciel de facturation et de devis, c’est aussi un vrai logiciel de comptabilité. Avec son CRM en ligne, c’est un logiciel de gestion de projets pratique, qui inclut un logiciel de feuilles de temps en ligne. Tout ce qu’il vous faut pour gérer votre entreprise !



Mode d’emploi pour entrepreneurs : la réglementation sur l’emailing

Mode d’emploi pour entrepreneurs : la réglementation sur l’emailing

Selon une étude datant de 2019, le marketing par courriel est l’outil marketing présentant le meilleur retour sur investissement. Avec 61 % des internautes qui consultent leurs mails chaque jour, le courriel serait 40 fois plus efficace que les réseaux sociaux pour attirer des clients. Il est important de noter qu’un mail personnalisé a 26% de chances supplémentaires d’être ouvert. Pas étonnant que ce canal de communication soit encore le moyen d’approche privilégié des entreprises et des publicitaires. Il peut cependant paraître intrusif, quand on sait que 81% des messages dans le monde s’avèrent être du spam. Les législations ont donc dû s’adapter afin de protéger la vie privée des internautes, envahis de messages publicitaires. Qu’en est-il de votre petite entreprise ou activité de micro-entrepreneur : vos newsletters et courriels promotionnels sont-ils en conformité avec la législation anti-spam française ou québécoise ?

1. Vous êtes entrepreneur en France

Lois de référence

Article L.34-5 du Code des postes et des communications électroniques
Article.L.121-20-5 du Code de la consommation.
Codes de déontologie de l’emailing : Code du SNCD Code de l’UFMD

Êtes-vous concerné(e) ?

À partir du moment où vous envoyez des courriers électroniques à vos clients dans le but leur adresser un message commercial vous devez respecter quelques règles.

La réglementation française

La loi distingue les relations en B2B, c’est à dire entre professionnels, de celles en B2C, où c’est une entreprise qui communique avec des particuliers.

Pour les relations en B2C, vous devez recevoir un accord préalable du destinataire (appelé opt-in), à moins que la personne contactée ne soit déjà cliente.

Pour le mailing B2B, la prospection directe par messagerie électronique est autorisée, sans consentement préalable. Vous pouvez donc envoyer vos campagnes de courriels aux entreprises, associations, professions libérales, artisans et collectivités publiques sans crainte.

Dans tous les cas, il vous faudra :

  • Mettre en évidence votre identité (nom d’expéditeur, logo, adresse…) ;
  • Prévoir un moyen pour vos contacts de se désinscrire à votre emailing/lettre d’information (appelé également opt-out) ;
  • Bannir l’utilisation d’une case pré-cochée pour demander le consentement, cette pratique étant contraire à la loi.

Pour en savoir plus

Rendez-vous sur le site de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés).

 

2. Votre entreprise cible le marché québécois

Lois de référence

Loi canadienne anti-pourriel (LCAP), du 1er juillet 2014. Cette loi vise à protéger les Canadiens tout en veillant à ce que les entreprises demeurent concurrentielles sur le marché mondial.

Êtes-vous concerné(e) ?

Cette loi s’applique dans le cas où vous utilisez des moyens électroniques pour promouvoir votre société ou commercialiser vos services/produits.

La réglementation québécoise

La loi anti-pourriel fonctionne sur le même principe qu’en France, puisque pour pouvoir envoyer un courriel commercial votre petite entreprise doit :

  • Avoir obtenu le consentement exprès ou tacite des contacts (les cases pré-cochées ne sont pas légales)
  • fournir des renseignements d’identification (nom de l’entreprise, adresse postale, téléphone…)
  • Proposer un mécanisme d’exclusion fonctionnel pour 60 jours, matérialisé sous forme d’hyperlien et pouvant s’exécuter facilement

Pour en savoir plus

Consultez la page consacrée à la loi anti-pourriel du site du gouvernement.

 

3. Campagnes d’emailing : quel est l’intérêt et comment procéder ?

Les campagnes d’emailing sont particulièrement utiles pour cibler un grand nombre de personnes simultanément. En effet, le marketing par courriel permet de s’adresser directement à plusieurs centaines voire plusieurs milliers de personnes à la fois.

Cependant, la liste des personnes à contacter doit être établie selon des critères assez précis. Les comportements de consommation et les différences socio-démographiques sont par exemple des critères de segmentation. La prise en compte de ces critères vous permet de procéder à un envoi de mails personnalisés et donc plus pertinents. Cibler des profils types pour votre campagne d’emailing vous permettra d’obtenir de meilleurs résultats.

Pour mettre en place une stratégie d’emailing encore plus efficace et vous assurer une campagne réussie, définissez vos objectifs. Le but de votre campagne est-il d’attirer du trafic sur votre site web, de promouvoir le lancement d’un produit ou d’un service, d’offrir des promotions ou d’annoncer une nouvelle liée à votre entreprise ? Tant de questions à vous poser qui vous aideront à cibler les bonnes personnes. Une fois l’envoi effectué, gardez un œil sur vos indicateurs de performance. Le taux d’ouverture de vos mails, le trafic généré vers votre site ou encore les ventes en ligne effectuées suite à l’ouverture du courriel, voici les indicateurs vous indiquant la réussite ou non de votre campagne d’emailing.

 

Maintenant que vous êtes au point niveau législation, vous pouvez passer à l’action ! Consultez nos précédents articles sur l’email marketing pour les entrepreneurs : comment mettre en place une campagne d’email marketing et découvrez quelle campagne proposer en fonction des objectifs que vous souhaitez atteindre.

Logo Kiwili

Kiwili est un logiciel de gestion d’entreprise tout-en-un. A la fois logiciel de facturation et de devis, c’est aussi un vrai logiciel de comptabilité. Avec son CRM en ligne, c’est un logiciel de gestion de projets pratique, qui inclut un logiciel de feuilles de temps en ligne. Tout ce qu’il vous faut pour gérer votre entreprise !



7 façons efficaces de se faire connaître gratuitement

7 façons efficaces de se faire connaître gratuitement

Se démarquer de ses concurrents et des millions d’entreprises présentes sur internet n’est pas facile. Améliorer sa visibilité reste cependant indispensable si l’on veut acquérir de nouveaux clients. Vous n’avez pas non plus besoin de dépenser trop d’argent dans la promotion de votre affaire, car il existe des façons peu coûteuses voire gratuites pour émerger. Grâce aux techniques de marketing en ligne que nous allons vous présenter, vos résultats vont s’accroître à grande vitesse, le trafic sur votre site va augmenter significativement, et cela sans rien débourser.

1- Créez et mettez à jour votre blog

Vous serez trop occupé les premiers temps de démarrage de votre entreprise, mais lorsque vous trouverez votre rythme de croisière, pensez à faire un blog. En effet, le blog s’avère être un moyen particulièrement utile et efficace pour vous faire connaître. Il permet de développer au référencement naturel de votre entreprise, et ainsi vous positionner sur des termes en lien avec votre activité.

Grâce à un blog, vous pourrez donc apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

Positionnez-vous sur des mots clés liés à votre activité et rédigez des contenus à ce sujet. Par la suite, l’algorithme de Google vous repérera et vous positionnera favorablement.

D’une simple recherche, un internaute peut lire votre article, prendre connaissance de votre offre et devenir un prospect. À vous de le convertir en client.

La création de votre blog est une étape importante, voire indispensable, dans le développement marketing de votre affaire. En effet, il permet de faire connaître vos produits et services gratuitement et à une large audience. Il communique à vos prospects et clients comment vous vous distinguez de votre concurrence. Régulièrement alimenté, votre blog doit être pertinent, intéressant et d’actualité. Vous pouvez rédiger vos articles seul et vous aider d’un logiciel de partage de contenu afin de vous déléguer de cette tâche. Le blog est une façon gratuite de se développer, mais cela peut aussi être chronophage. N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels et à bien vous former sur ce sujet.

Le blog a le double avantage d’aller chercher de nouveaux prospects et consolider la relation avec votre clientèle actuelle en leur partageant votre expertise. En plus de cela, il permet de montrer à vos clients que vous êtes toujours autant actif. En plus de leur donner de l’information pertinente, le blog peut donc les rassurer. À l’inverse, un blog peu alimenté peut être un signe de déclin de votre activité. Si ce n’est pas le cas, évitez de renvoyer cette image et misez vos efforts sur votre stratégie de contenu.

Donner de l’information à ses clients c’est communiquer et s’intéresser à eux. Vous ne commercialiserez pas seulement votre produit ou service, mais apporterez de l’aide à vos clients et plus généralement même aux internautes. À travers l’aspect humain de votre entreprise, vous tisserez des liens qui amélioreront votre image de marque. Partager ses connaissances avec ses clients, c’est les aider à comprendre des notions difficiles et créer l’interaction.

 

2- Optimisez votre SEO

Le SEO (Search Engine Optimization) désigne l’ensemble des techniques et des procédés qui contribue à positionner un site ou une page Web dans les résultats de moteur de recherche, tel que Google, Yahoo ou Bing par exemple.

Le principal objectif d’un moteur de recherche est de trouver la page internet qui répond le mieux à la requête d’un internaute. La requête correspond aux mots-clés utilisés par l’internaute lorsqu’il fait une recherche (exemples : “logiciel de gestion en ligne”, “comment faire une facture”, “conseils pour entrepreneur débutant”, “recette tarte tatin facile”,  etc.).

Google est le premier moteur de recherche du monde. Forger le référencement de son site et de son blog est indispensable.  Il existe de nombreux eBooks et documents téléchargeables gratuitement sur le web pour vous aider à développer votre SEO. Nous avons d’ailleurs un article sur comment créer un site internet professionnel bien référencé à ce sujet en partenariat avec Orson, la plateforme de création de site web en ligne.

Votre site et votre blog ont besoin d’un bon référencement pour être vus par le plus grand nombre d’internautes. En investissant un peu de votre temps, vous pourrez avoir un site placé en tête des moteurs de recherche, le tout sans débourser un sou. Différentes techniques d’approche pour procéder à votre SEO s’offrent à vous.

Établissez tout d’abord une stratégie de contenu comme vu dans le point précédent. Vous positionner sur des thèmes diversifiés en utilisant des mots clés et en rédigeant des contenus denses permet à l’algorithme de Google de vous repérer. Un autre moyen d’améliorer votre référencement naturel est de faire évoluer votre domain authority (DA) à la hausse. Dite autorité de domaine en français, il s’agit d’une note permettant de juger la force d’un site aux yeux de Google. Cette note va de 0 à 100. Plus elle est élevée, plus votre site est considéré comme fort. Pour permettre à cette note d’augmenter, en plus d’une stratégie de contenu, mettez en place des backlinks. Il s’agit de liens entrants. Multipliez les partenariats pour que d’autres sites pointent sur vous. Google repérera ces liens et votre SEO et votre DA augmenteront.

Ces stratégies prennent certes du temps à mettre en place, mais elles peuvent être très efficace à terme.

 

3- Utilisez les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont un aspect de votre statégie à ne pas négliger. Ces plateformes apparaissent comme l’un des meilleurs moyens pour vous faire connaître.
Dans la continuité de la promotion des articles de votre blog, les réseaux sociaux jouent un rôle majeur. En effet, ce sont ces plateformes qui vont permettre à de simples internautes de s’intéresser à votre contenu et de vous générer des prospects. Que ce soit Facebook, Twitter, Linkedin ou encore Instagram, votre contenu est partagé avec le monde entier, ça donne envie, non?

Quelle que soit votre activité, vous pourrez toucher votre cible à travers les réseaux sociaux. Les études ont démontré qu’ils sont autant utilisées par les jeunes que par une population plus âgée, et qu’une très grande majorité des personnes possèdent un ou plusieurs comptes sur les médias sociaux. Ainsi, en regroupant une communauté autour de votre entreprise vous vous ferez connaître davantage. Plus que bénéfique, le fonctionnement des réseaux sociaux est miraculeux. Prenons l’exemple de Facebook. Une personne qui est membre de votre communauté apprécie un de vos posts et le like ou le partage, ses amis qui n’avaient pas connaissance de votre entreprise vont vous découvrir et vous bénéficiez d’une notoriété accrue. Sur les réseaux sociaux, votre visibilité et votre notoriété peuvent donc sans cesse augmenter. Cependant, attention aux illusions ! Tous les membres de votre communauté ne sont pas vos clients, mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne vous aident pas à vous faire connaître.

Si vous avez la capacité de produire des vidéos, n’oubliez pas Youtube. Bien qu’il ne soit pas vraiment un réseau social à proprement parler, le sous-estimer serait une grave erreur. La plateforme vidéo de Google compte plus d’un milliard d’utilisateurs depuis 2013, représentant un tiers de tous les utilisateurs d’internet. Se créer une chaîne Youtube et partager des vidéos tutoriels en rapport avec votre affaire développera votre visibilité.

Les médias sociaux sont gratuits pour l’usage, toutefois, si vous voulez pousser votre promotion un peu plus loin, les publicités et annonces sur ces réseaux sont payantes (en particulier depuis les mises à jour récentes de leurs algorithmes).

 

4- Publiez un communiqué de presse

Faites-vous connaître grâce à la presse. Si vous développez une nouvelle idée, une idée atypique, cela peut intéresser la presse ! Un Communiqué de presse annonce des événements relatifs à la vie d’une entreprise ou d’une marque. Ce communiqué comprend généralement  une information de base, des supports visuels et des coordonnées de contacts permettant d’aider le journaliste qui réalisera l’article. La conception et la diffusion d’un communiqué de presse professionnel sont le plus souvent assurées par une agence de relations presse mais il existe également des sites gratuits. Avant de publier un communiqué de presse, des questions sont à vous poser. Avez-vous une histoire pertinente à raconter ? Qui est votre audience (qui sera intéressé par votre contenu) ? Quel est le moment le plus opportun pour publier votre communiqué ? Pourquoi votre histoire est unique ?

Sur Linkedin, vous avez la possibilité de rentrer en contact avec de nombreux journalistes, n’hésitez surtout pas à “toquer” à leur porte ! Envoyez-leur un mail bien construit sur votre affaire. Si celui-ci est convaincant, il pourra être repris par certains médias (journaux, télévision, radios…) et même distribué par des sites, le tout gratuitement.

 

5- Google est votre ami

Google est un outil très puissant pour la promotion. En effet, grâce à Google Business vos prospects et clients vous trouveront plus facilement. Lors de leurs recherches Google, l’adresse, le numéro de téléphone et de nombreuses autres informations sur vous et votre affaire apparaîtront et ceci vous sert de véritables cartes de visite.

 

6- Participez à des rencontre d’entrepreneurs

Vous retrouver dans des salons professionnels ou dans les soirées d’entrepreneurs ne peut être que positif. Il s’agit de lieux de rencontre plus ou moins professionnels et décontractés. Ces rencontres sont l’occasion de vous faire connaître et de présenter votre affaire. Il est très important de participer à ce type d’évènement pour que d’autres entrepreneurs puissent parler de vous par la suite. Ces événements sont l’occasion d’accroître votre visibilité et de vous faire une place parmi les entreprises partenaires et concurrentes. De plus, ces rencontres vous permettent d’élargir votre réseau et d’acquérir de nouveaux cients.

Elles peuvent être l’occasion de créer des partenariats, voire des alliances. Plus votre carnet d’adresse est rempli et plus vous augmentez vos chances de réussite. Profitez-en, le réseautage est gratuit !

7- Proposez des échantillons

Les échantillons sont certes plus faciles à mettre en place pour les produits que pour les services mais leur efficacité est grande. Ils permettent à la fois de communiquer et de vous faire connaitre, tout en permettant de tester le produit et de donner envie au consommateur de l’acheter. Voici une stratégie astucieuse ! De plus, les échantillons ne sont pas à considérer comme des pertes financières. Voyez plutôt les clients potentiels et les gains qui en découlent.

 

Vous avez désormais les cartes en main pour vous faire connaître sans dépenser un centime. Mais, inutile d’attendre votre nouvelle popularité pour commencer à utiliser le meilleur logiciel de gestion Kiwili! Retrouvez tous nos articles sur le blog de Kiwili et poursuivez votre lecture.

Logo Kiwili

Kiwili est un logiciel de gestion d’entreprise tout-en-un. A la fois logiciel de facturation et de devis, c’est aussi un vrai logiciel de comptabilité. Avec son CRM en ligne, c’est un logiciel de gestion de projets pratique, qui inclut un logiciel de feuilles de temps en ligne. Tout ce qu’il vous faut pour gérer votre entreprise !



Nos trucs et astuces pour se démarquer de la concurrence

Nos trucs et astuces pour se démarquer de la concurrence

De quoi sera faite votre année ? Difficile de le savoir. Une chose est sûre, il y aura beaucoup de nouvelles petites entreprises comme la vôtre qui arriveront sur le marché cette année. Des concurrents peut-être, mais aussi de nouveaux partenaires d’affaires potentiels. Alors, comment tirer son épingle du jeu ?

 

Trucs et astuces pour vous démarquer

Soyez proactif

Être proactif est la capacité à prendre des initiatives. C’est le fait d’agir par soi-même sans attendre une instruction ou une demande. Être pro-actif est une qualité non négligeable pour vous démarquer de la concurrence ! En effet, vous serez en mesure de devancer les attentes de vos clients en anticipant leurs besoins.

 

Ayez une casquette d’expert

À travers un blog, l’utilisation de vos réseaux sociaux, des articles de presse ou encore l’animation de conférences et de colloques, vous pouvez renvoyer une image d’expert. Un professionnel qui bénéficie d’une grande expertise dans son domaine mais qui ne communique pas dessus perd énormément de valeur ajoutée.

À l’inverse, si vous partagez vos connaissances et montrez à tous votre talent vous serez respecté et serez bien mieux perçu que vos concurrents.

 

Faites preuve de générosité

Nous ne vous demandons pas de faire du bénévolat. Cependant, il faut savoir donner pour recevoir.

Les attentions gratuites finissent toujours par nous revenir. De plus, il est important de noter qu’une action gratuite n’est pas pour autant désintéressée. Prenons l’exemple de cadeaux destinés à une clientèle fidèle, de rabais mis en place ou de distribution d’articles publicitaires. Toutes ces actions en apparence gratuites permettent de fidéliser votre clientèle ou de vous faire connaître auprès de nouveaux prospects. À l’avenir et à la suite d’une action gratuite, vos ventes et votre chiffre d’affaires augmenteront.

 

Misez sur l’originalité

L’objectif est de se démarquer de votre concurrence. En optant pour un positionnement unique, vous sortirez du lot. Cette différenciation vis-à-vis de vos concurrents peut se faire sur la communication ou directement sur votre offre de façon plus concrète. Iil est important de penser à votre charte graphique, à un nom qui soit bien sûr accrocheur, à un slogan et à votre logo. Chaque secteur d’activité à ses propres standards. En sortant des sentiers battus, vous vous démarquerez de vos concurrents et attirerez l’attention sur vous. De la même façon, veiller à proposer un produit ou service innovant et performant. Votre offre doit satisfaire vos clients. L’originalité peut se trouver dans le produit lui-même, dans son mode de livraison ou dans la qualité du service après-vente que vous lui adossez.

 

Connaissez vos clients

Vos clients apprécient tout particulièrement le fait de se sentir écouté. Ils remarquent les attentions que vous leur portez et en sont généralement reconnaissants et fidèles. Pour cette raison, la gestion de la relation client est à ne pas négliger. À produit égal avec un concurrent, si vous accordez une attention toute particulière à vos clients, ils l’apprécieront et vous privilégieront. Pour cela, nous vous conseillons de vous équiper d’un outil de gestion de la relation client tel que celui proposé par Kiwili. Un tel accompagnement vous permet de connaître vos clients, leurs commandes précédentes et d’anticiper leurs demandes à venir.

 

Soyez réactif

Essayez de répondre au plus vite aux courriers électroniques qui vous sont envoyés. De même, les clients apprécient grandement ne pas avoir à effectuer 3 ou 4 tentatives pour vous contacter téléphoniquement. La rapidité des réponses données à leurs questions peut être un critère jouant en votre faveur vis-à-vis de la concurrence.

 

Faites les bons choix

Vous êtes constamment confrontés à des décisions cruciales et à des choix concernant votre entreprise. Ces choix doivent être faits de façon réfléchie et avec justesse. Ils impactent en effet votre activité directement, mais également la satisfaction de vos clients. En effet, un mauvais choix de plan d’affaires peut vous mettre dans une situation financière difficile et un mauvais choix stratégique pourrait décevoir vos clients. Pour vous assurer de faire les bons choix, demandez conseil à votre entourage et analysez toutes les issues qui en découlent.

 

Devenez champion en conseils

Savoir analyser les attentes de vos clients, comprendre ce qu’ils veulent de vous et les aiguiller dans leurs choix met toutes les chances de votre côté qu’ils soient satisfaits. Ils seront reconnaissants de l’attention que vous leur portez apprécieront le fait de bénéficier de conseils personnalisés. Un client à qui vous consacrez du temps et avec qui vous partagez votre expertise devient un client fidèle qui ne se détournera pas vers la concurrence.

 

Équipez-vous des bons outils

Mettre les technologies de votre côté et savoir utiliser le numérique à bon escient ne peut être que bénéfique. En effet, grâce aux technologies, vous pourrez gagner du temps sur les tâches administratives et offrir le meilleur service possible à vos clients. Avec un logiciel de gestion en ligne comme Kiwili, vous serez débarrassé de la saisie de votre comptabilité, vous pourrez envoyer des devis rapidement ou gagnez du temps dans la gestion de vos projets.

 

Pourquoi se démarquer ?

Se démarquer nécessite des efforts et de l’investissement de temps et d’argent, mais notez que les effets bénéfiques qui en découlent sont considérables. Toutes les actions que vous pouvez mettre en place pour fidéliser votre clientèle vous permettent de sortir du lot. Avec un nombre croissant d’entreprises et de services, il devient de plus en plus difficile d’émerger. En faisant mieux que vos concurrents, vous allez attirer de nouveaux clients et persuader vos clients actuels de ne pas se détourner de vous. Qui dit plus de clients dit plus de ventes et un meilleur chiffre d’affaires !

Suivez nos conseils et prospérez. Nous vous invitons à poursuivre votre lecture avec d’autres articles de notre blog pour étoffer vos connaissances sur l’entrepreneuriat.

 

Logo Kiwili

Kiwili est un logiciel de gestion d’entreprise tout-en-un. A la fois logiciel de facturation et de devis, c’est aussi un vrai logiciel de comptabilité. Avec son CRM en ligne, c’est un logiciel de gestion de projets pratique, qui inclut un logiciel de feuilles de temps en ligne. Tout ce qu’il vous faut pour gérer votre entreprise !



Augmenter son nombre de clients, ses ventes et son chiffre d’affaires : conseils et techniques

Augmenter son nombre de clients, ses ventes et son chiffre d’affaires : conseils et techniques

Quel entrepreneur ne rêve pas d’avoir un nombre de clients important, une croissance rapide et un chiffre d’affaires exponentiel ? Vos attentes ne sont pas inatteignables et nous allons vous donner les clés pour atteindre vos objectifs de vente de façon efficace !

Vous devez tout d’abord mettre en place un CRM performant pour structurer une relation solide avec vos clients. Pour convaincre de nouvelles personnes que votre produit leur est indispensable, mettez ensuite vos efforts sur la communication. Surveillez vos coûts et réduisez-les au maximum grâce à nos astuces pour dégager plus de marge et vous assurer une bonne santé financière. Enfin, suivez nos conseils et établissez le suivi de vos paiements. Votre activité ne se sera jamais aussi bien portée !

1) Optimisez votre Gestion de la relation client (Customer Relationship Management)

Définition

Le CRM (Customer Relationship Management) est l’ensemble des techniques mises en place par une entreprise pour optimiser la qualité de la relation avec ses clients, les fidéliser, et ainsi d’augmenter son chiffre d’affaires. L’objectif principal du CRM, appelé Gestion de la Relation Client en français, est de placer le client au coeur de sa stratégie d’entreprise. Plus vous avez de clients, mieux votre entreprise se portera. Pour votre développement, il est donc très important de trouver de nouveaux clients.

 

Techniques d’approche

La mise en place d’un CRM nécessite généralement de repenser l’organisation de son entreprise et de sa chaîne de valeur. En effet, avoir un meilleur suivi de ses clients et mettre en place des opérations de fidélisation comme des promotions par exemple, le service après-vente augmentera vos chances d’avoir une base de client durable et conséquente. Le suivi de la clientèle doit devenir une fonction support de votre chaîne de valeur.

Un autre moyen particulièrement efficace de mettre en place un CRM est de l’inclure à un logiciel de gestion intégré. C’est ce que propose Kiwili.

 

Les bénéfices

Un CRM performant vous permet tout d’abord de vous différencier de vos concurrents. À produit égal, si le service à la clientèle est de meilleur qualité dans votre entreprise, les clients vous privilégieront.

Le CRM permet également la fidélisation de votre clientèle. Les rapports seront directs et personnalisés. De plus, vous pourrez apporter à vos clients des services supplémentaires qu’ils apprécient, tels que le suivi de leur commande par exemple. Vos meilleurs clients pourront également être mis en évidence. Ainsi, vous pourrez leur apporter une attention toute particulière.

Grâce au CRM, votre productivité pourra aussi être améliorée. En effet, vous aurez l’opportunité de diminuer le temps passé aux tâches administratives liées à votre clientèle et de vous concentrer davantage sur ses besoins.

Globalement, le CRM un outil incontournable pour propulser vos ventes.

 

2) Le marketing

Le marketing doit être un outil central de votre stratégie de communication.

Tout d’abord, il est indispensable de vous créer une charte graphique. Celle-ci passe par votre nom, votre logo, vos cartes de visite et la signature de vos courriers. Elle constitue l’identité graphique de votre entreprise. En effet, elle doit permettre à votre entreprise de se distinguer parmi les autres. A la vue de votre logo ou d’un de vos documents, vous devez être immédiatement reconnaissable grâce aux couleurs employées ou à la police utilisée.

La communication la moins coûteuse et qui permet la plus large audience est celle des réseaux sociaux. Un inconvénient toutefois est que vous ne pouvez cibler à qui vous vous adressez. Ce type de marketing est appelé marketing de masse. Il permet de vous faire connaître et de toucher des personnes qui pourraient être intéressées par votre offre.

Un moyen plus spécifique de viser une nouvelle clientèle est la segmentation. En établissant des critères sur la population que vous souhaitez toucher, vous avez plus de chances qu’elle soit réceptive. Procédez à la définition précise de votre niche et à l’élaboration de personas pour vous aider à bien segmenter. Vous pourrez ensuite entrer en contact avec ces personnes par des campagnes de publicité numériques ciblées.

Le blog est également un bon moyen de communiquer et de se faire connaître. En proposant des articles au contenu enrichissant, vous augmentez vos chances d’apparaître dans les moteurs de recherche. Ainsi, votre visibilité est décuplée. Si d’une recherche web les internautes viennent à lire un article de votre blog et ainsi découvrir votre site, vous pouvez transformer ces personnes en prospects, puis en clients.

Le référencement naturel est facilité par les blogs. Il s’agit de proposer du contenu dans lequel se trouvent des mots-clés apparaissant souvent dans les moteurs de recherche. Ainsi, votre site apparaîtra en tête de liste sur internet. Plus vous êtes visibles, plus vous portez l’attention sur vous, et plus le nombre de personnes intéressées par votre offre augmentera.

 

3) Produisez à moindre coût

Si votre entreprise commercialise un service, misez sur votre organisation interne. En gagnant du temps, vous gagnerez de l’argent ! Un logiciel de gestion de tâches peut être un bon moyen pour répertorier vos actions et suivre le temps qu’elles vous ont pris.

Si vous procédez à de l’achat pour la revente veillez à vos stocks. Un stock immobilisé est considéré comme une perte financière. Il s’agit en effet d’un actif inutilisé. Par une bonne gestion de vos quantités d’achats et de vos stocks vous économiserez de l’argent.

Si vous commercialisez un produit que vous fabriquez vous-même, une bonne gestion de votre chaîne de production est primordiale. Il faut que vous calculiez le nombre d’heures-machine nécessaires à la fabrication d’un article comparées au nombre d’heures-machine effectivement utilisées. Si ce nombre d’heures est égal, votre production est optimale. En effet, un fonctionnement de machine duquel aucune production ne découle est une perte d’énergie et donc d’argent. Veillez également à votre main-d’oeuvre. Le nombre d’heures de votre main-d’oeuvre doit lui aussi correspondre au nombre d’heures nécessaires à la fabrication. Sachant que la main-d’oeuvre est ce qui coûte le plus cher, minimiser vos charges au maximum en organisant efficacement son travail.

 

4) Surveillez vos paiements

Le besoin en fonds de roulement, plus couramment appelé BFR, est un indicateur très important pour les entreprises. Dans la pratique, il s’obtient en calculant la différence entre les actifs circulant et le passif circulant, autrement dit les dettes. Concrètement, il représente les besoins de financement à court terme d’une entreprise provenant des décalages de flux de trésorerie. Cette différence est due au décalage entre les décaissements et les encaissements liés à l’activité. Voici quelques indicateurs à suivre :

  • Un BFR positif signifie que vos emplois sont supérieurs à vos ressources. Votre entreprise doit alors financer ses besoins à court terme par son fonds de roulement ou par des dettes financières à court terme.
  • Un BFR nul est une situation d’équilibre. Votre entreprise n’a aucun besoin à financer, mais elle ne dispose d’aucun excédent.
  • Un BFR négatif est la situation optimale. Des emplois inférieurs aux ressources permettent de dégager un excédent de ressource qui va venir alimenter votre trésorerie nette.

Pour un bon BFR, veillez aux créances accordées à vos clients et à vos dettes fournisseurs.

En effet, plus vos clients vous règlent rapidement et plus vous négociez des délais de paiement longs avec vos fournisseurs, meilleur sera votre BFR. Si les créances de vos clients diminuent, ce poste à l’actif sera moins élevé. À l’inverse, si vos dettes fournisseurs augmentent, ce poste du passif sera plus important. Ainsi votre BFR se retrouvera négatif et de la trésorerie nette pourra être dégagée.

 

Comme vous avez pu le lire, une bonne gestion de votre activité et de votre relation client sont les deux piliers qui vous permettront d’augmenter le nombre de client et de maximiser vos bénéfices. Utiliser un logiciel de gestion d’entreprise comme Kiwili vous aidera à accélérer tous vos processus d’analyse et d’organisation, alors n’hésitez pas à profiter de notre période d’essai gratuite !

Logo Kiwili

Kiwili est un logiciel de gestion d’entreprise tout-en-un. A la fois logiciel de facturation et de devis, c’est aussi un vrai logiciel de comptabilité. Avec son CRM en ligne, c’est un logiciel de gestion de projets pratique, qui inclut un logiciel de feuilles de temps en ligne. Tout ce qu’il vous faut pour gérer votre entreprise !