Saviez vous qu’en tant que travailleur autonome du Québec, vous pouvez déduire des frais lors de votre déclaration d’impôt afin d’optimiser votre situation fiscale ? Attention, les dépenses admissibles sont valables uniquement si elles sont liées à votre activité professionnelle.

Les dépenses admissibles des travailleurs autonomes du Québec : 

Les frais de transport que vous pouvez déduire en tant que travailleur autonome :

Tous les frais liés à l’utilisation de votre véhicule professionnel comme l’essence, la prime d’assurance, le stationnement et les péages. Si vous n’avez pas de véhicule professionnel, vous pouvez également déduire de vos impôts les déplacements liés à votre activité comme les transports en commun, le taxi, le train ou encore l’avion.

Les frais liés à votre lieu de travail que vous pouvez déduire en tant que travailleur autonome :

Si vous louez un local ou un bureau, vous pouvez déduire ce loyer de vos revenus de travailleur autonome. Pour ceux qui travaillent de chez eux, il est possible de déduire une partie de votre loyer (en fonction du pourcentage d’espace réservé pour vos affaires). Tous les frais liés à l’espace de travail sont également déductibles comme l’assurance, le chauffage, l’électricité, les fournitures de bureau et l’entretien. Concernant les travailleurs autonomes qui sont propriétaires de leur lieu de travail, il est possible de déduire les intérêts et les taxes (toujours en fonction de l’espace alloué pour votre activité professionnelle).

Les dépenses en télécommunication qu’il est possible de déduire en tant que travailleur autonome :

Pour la grande majorité des travailleurs autonomes, vous aurez besoin d’un téléphone et d’Internet pour votre activité professionnelle. Vous pouvez inclure dans vos dépenses le forfait et la location ou l’achat du téléphone (aussi bien fixe que mobile).

Les frais de représentation qu’il est possible de déduire en tant que travailleur autonome :

Toutes les charges comme les repas d’affaires, les tickets de spectacles, les hôtels, les locations d’espaces et les voyages sont admissibles(uniquement si c’est en relation avec votre activité). Attention, cependant vous ne pouvez pas forcément déduire 100 % de ces charges, par exemple pour les repas c’est 50 % si vous êtes à moins de 50 km de chez vous.

Les charges liées à la promotion de l’activité des travailleurs autonomes : 

Les différents supports de communication, les cartes d’affaires, les campagnes de communication et les cadeaux peuvent être déduits de vos impôts.

Les coûts de formation que vous pouvez déduire en tant que travailleur autonome : 

L’un des avantages d’être travailleur autonome est de pouvoir déduire les différents coûts liés à la formation. La plupart des formations sont admissibles, les séminaires, les salons, les cours du soir ainsi que l’achat de documentation.

Les coûts liés aux honoraires que vous pouvez déduire en tant que travailleur autonome :

Lorsque vous faites appel aux services d’une personne pour vos affaires, les honoraires de cette dernière sont déductibles. Vous avez par exemple les honoraires du préparateur d’impôt, d’un comptable, d’un graphiste, d’un avocat et bien d’autres professions.

La liste des dépenses admissibles pour les travailleurs autonomes du Québec n’est pas exhaustive. Certains frais peuvent être pris en charge ou non en fonction du domaine d’activité.

Pour plus d’information, nous vous conseillons :


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This