Entrepreneur, travailleur autonome, travailleur indépendant, à son compte, freelance, etc. Nous entendons ces termes quotidiennement, mais connaissez-vous la différence ? Sachez qu’ils sont communément utilisés pour désigner une même réalité.
Kiwili vous clarifie ces termes !

Qu’est-ce qu’un travailleur autonome/indépendant ?

Ces deux termes sont synonymes ! Le 1er terme est plutôt utilisé au Québec tandis que celui de travailleur indépendant l’est plutôt en France. Le travailleur autonome/indépendant doit répondre aux besoins de ses clients. Il n’est pas salarié et n’est lié à aucun contrat de travail. Il n’y a aucun lien de subordination entre le travailleur autonome et ses clients.

Lecture utile sur le travailleur autonome : article du journal métro et sur les qualités nécessaires qu’il faut avoir : article du Journal de Montréal.

Qu’est-ce qu’un freelance ?

Il s’agit d’un autre terme pour désigner le travailleur autonome / indépendant. Cependant, ce terme est surtout utilisé dans le domaine artistique, informatique ou encore journalistique.

Lecture utile sur le freelancearticle sur petite-entreprise.net.

Qu’est-ce qu’un entrepreneur ?

L’entrepreneur quant à lui gère une petite entreprise (PME, TPE) et a comme objectif la croissance. Il est son propre chef et certaines compétences et qualités sont requises pour entreprendre.

D’une manière générale, les travailleurs autonomes occupent essentiellement les professions suivantes :

  • Informatique.
  • Arts visuels / graphisme.
  • Traduction / interprètes.
  • Finance / comptabilité.
  • Multimédia / infographie.
  • Secrétariat / bureautique.
  • Santé.

Source : reptaq.

Les conditions officielles pour être considéré comme travailleur autonome / indépendant :

Globalement, que vous soyez travailleur autonome ou entrepreneur, vous avez les mêmes avantages et inconvénients. Ils peuvent différer selon le régime fiscal choisi. Il faut donc étudier quel statut peut le mieux vous convenir en France et au Québec.

Veillez à vous renseigner pour bien démarrer votre entreprise au Quebec et pour trouver les organismes qui financent votre création d’entreprise en France.

En France, pour que vous soyez juridiquement considéré comme travailleur autonome / indépendant, vous devez choisir un statut et :

  • Vous devez être immatriculé auprès des organismes compétents : URSSAF, Pôle-emploi, impôts.
  • Vous devez exercer une activité conforme à celle qui a été déclarée.
  • Vous pouvez peut-être être considérée comme salarié si vous parvenez à prouver d’un quelconque lien de subordination.

Au Québec, pour que vous soyez considéré comme travailleur autonome / indépendant :

  • Vous devez vous renseigner sur le site du gouvernement au moment de se lancer en affaires.
  • Vous devez percevoir et déclarer les taxes.
  • Vous devez calculer et verser les sommes retenues à la source sur les revenus des employés (si vous avez des employés).
  • Vous devez calculer et verser les cotisations d’employeur (si vous avez des employés).

Maintenant que vous connaissez les définitions des différents termes, il ne vous reste plus qu’à utiliser celui qui vous correspond le mieux ! N’oubliez pas le logiciel Kiwili, l’outil de gestion qui va vous faciliter vos affaires au quotidien !


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This