Select Page

 

Lors du développement d’un nouveau produit, votre équipe devra déterminer quelle méthodologie de développement convient le mieux à votre initiative. Dans le monde de la gestion des projets, le choix entre Agile et Waterfall est grandement débattu. De nombreux leaders d’opinion et utilisateurs de la méthodologie Agile soutiennent que Waterfall n’est plus d’actualité, cependant, les environnements et les processus organisationnels traditionnels ont conduit à ce qu’il soit encore largement utilisé aujourd’hui.

En réalité, chaque projet présente des défis et des exigences qui lui sont propres. Il ne s’agit pas de décider quelle méthodologie de développement est « la meilleure » en général, mais plutôt de déterminer celle qui convient le mieux au développement de votre produit, afin que votre équipe puisse adopter les outils, technologies et processus appropriés qui permettront de livrer le produit avec succès.

Pour aider votre équipe à déterminer quand utiliser la méthode Waterfall ou Agile, nous allons vous présenter les avantages et les inconvénients de ces deux méthodologies populaires, ainsi que les circonstances dans lesquelles il peut être plus approprié d’utiliser l’une plutôt que l’autre… ou bien même de combiner les deux. 

La méthodologie Waterfall pour votre gestion de projet

La méthodologie de développement Waterfall est une approche de développement logiciel par étapes. Sa principale caractéristique est que chaque étape du processus de développement doit être approuvée par les parties prenantes du projet avant que l’équipe ne soit autorisée à passer à l’étape suivante, d’où le terme et traduction  « cascade ».

Son processus de développement ressemble généralement à ceci :

  1. Recueillir et documenter toutes les exigences au départ
  2. Conception
  3. Développement
  4. Test
  5. Déploiement/livraison

 

Les avantages de la méthode Waterfall

 

Il y a des raisons pour lesquelles les équipes continuent d’utiliser la méthodologie de développement Waterfall ; en voici quelques unes: 

  1. Il s’agit d’une méthodologie bien définie qui a été utilisée dans tous les secteurs d’activité. Il s’agit d’une méthodologie prouvée qui est assez simple et dont les attentes sont claires.
  2. La méthodologie définit ce que vous allez construire d’une manière très détaillée au début du processus. Cela facilite grandement la fixation des dates de livraison, des dates de début et de fin, ainsi que la capacité de l’équipe à suivre les progrès.
  3. Les développeurs et les testeurs peuvent se concentrer sur l’écriture du code et des tests. 
  4. Ce que l’équipe va livrer est plus prévisible. Comme les exigences du produit sont documentées et approuvées avant le début du développement, 

 

Les inconvénients de la méthodologie Waterfall

 

Bien que cette méthodologie soit structurée et directe, ce qui convient à de nombreuses équipes, elle présente des inconvénients: 

  1. Les exigences définies laissent moins de place à la créativité. Définir les exigences au début d’un projet empêche également les équipes de profiter des opportunités qu’ils  pourraient voir au cours du processus de développement pour ajuster les exigences et fournir une meilleure solution.
  2. Une méthodologie Waterfall peut être coûteuse. Même si les parties prenantes sont convaincues qu’elles savent exactement ce qu’elles veulent, leurs besoins peuvent changer ou elles peuvent ne pas avoir pris en compte un cas spécial. Définir les exigences dès le début rend l’adaptation aux changements difficile et coûteuse. Apporter des changements une fois que tout est construit nécessite souvent des retouches coûteuses.
  3. Des efforts considérables sont consacrés à la création de la documentation et non à la création du produit. Les exigences doivent être complètement documentées et approuvées avant tout développement.

 

La méthode Agile pour la gestion de projets 

 

La méthodologie Agile adopte une approche collaborative du développement où les exigences et les solutions évoluent par itérations.

Le processus de développement Agile ressemble généralement à ceci :

  1. Établir quelques exigences initiales
  2. Concevoir
  3. Développer
  4. Tester
  5. Déployer
  6. Évaluer le résultat obtenu 
  7. Recueillir les commentaires sur ce qui a été présenté jusqu’à présent.
  8. Établissez de nouvelles exigences pour le prochain sprint en fonction du retour d’information et répétez les cycles  jusqu’à ce que vous obteniez le produit final souhaité.

 

Les avantages d’une méthode agile

 

Donc, qu’est-ce que la méthode Agile a à offrir par rapport à la méthodologie de développement plus traditionnelle Waterfall ? Voici ces avantages: 

  1. L’un des éléments fondamentaux de la méthode agile est qu’elle offre une approche flexible. Les priorités et les exigences peuvent facilement être ajustées tout au long du projet pour répondre aux différents besoins.
  2. Agile donne du pouvoir à l’équipe. L’équipe travaille comme une unité pour définir, concevoir et construire le produit. L’équipe se voit confier la responsabilité de réaliser le projet, ce qui la responsabilise.
  3. Le délai de mise sur le marché est accéléré. Avec les projets Agile, on se concentre davantage sur ce qui doit être fait et moins sur la planification et la documentation. L’énergie de l’équipe est consacrée au développement du produit et à la livraison de celui-ci.
  4. L’apprentissage est encouragé et intégré. L’apprentissage fait partie du processus, le produit est défini au fur et à mesure que l’équipe itère. Cela permet à l’équipe d’apprendre, de rectifier le tir et de s’améliorer tout au long du projet. Les rétrospectives de sprint, un processus fondamental d’Agile, sont utilisées pour recueillir les commentaires de l’équipe sur la façon dont elle peut s’améliorer pour livrer le logiciel plus rapidement et avec une meilleure qualité.
  5. Les possibilités de créativité sont plus nombreuses. Agile fonctionne très bien lorsque la vision ou les caractéristiques du produit ne sont pas bien définies. La méthode Agile permet aux responsables de produit d’ajuster les exigences et les priorités en cours de route et fournir un meilleur produit.

 

Les inconvénients d’une méthodologie Agile

 

Bien que la méthode Agile présente certains avantages attrayants, elle n’est pas la méthodologie de développement parfaite pour toutes les initiatives de produits: 

  1. Le résultat et le calendrier sont moins prévisibles. La méthode Agile utilise une approche itérative du développement, ce qui permet d’être flexible quant au calendrier du projet. Cela signifie qu’au début du projet, la date de fin et l’étendue du projet ne sont pas toujours connues et qu’un changement est possible.
  2. La documentation n’est pas un produit livrable de la méthode Agile. Certains domaines requièrent une documentation, ce qui ne fait pas partie de cette méthodologie. 
  3. La refonte est inévitable avec Agile. Les choses changent tout le temps lorsque l’on développe en utilisant une méthodologie Agile, alors il faut s’attendre à ce que le code doit être remanié par exemple. 

 

Décider entre Waterfall et Agile pour votre projet

 

Quand utiliser la méthode Waterfall ?

 

La méthodologie Waterfall est plus adaptée lorsque le projet est limité par le coût et/ou le temps, et que les exigences et la portée sont bien comprises. Dans ces cas, la méthodologie Waterfall fournit un ensemble de processus qui sont construits sur le principe de cascades.

En résumé, la méthodologie Waterfall est plus efficace pour fournir un ensemble de fonctionnalités bien définies dans un budget ou un délai restreint.

Quand utiliser une méthodologie Agile ? 

 

La méthode Agile s’impose lorsque l’équipe produit n’est pas sûre, dès le départ, de ce qui doit être construit ou lorsqu’elle souhaite découvrir ce qui doit être construit en fonction des ajustements qu’elle apporte en cours de route. La méthode Agile permet de produire davantage de fonctionnalités en un temps plus court et offre également à l’équipe une plus grande flexibilité tout au long du processus afin qu’elle puisse tirer parti des opportunités au fur et à mesure du déroulement du projet.

 

Utiliser une méthode de développement hybride

 

Vous vous demandez peut-être : « Existe-t-il un moyen de combiner les méthodes Waterfall et Agile ?’’  Oui, il est assez courant pour les équipes d’utiliser une combinaison des deux afin de livrer une solution d’une manière qui optimise le temps et les ressources de l’équipe et maximise la satisfaction de l’utilisateur.

Voici un exemple de ce à quoi pourrait ressembler une méthodologie hybride:

  1. Recueillir et documenter toutes les exigences dès le départ
  2. Conception
  3. Développement
  4. Tester
  5. Obtenir un retour d’information sur ce qui a été produit jusqu’à présent (identifier les modifications à apporter ou les ajouts utiles)
  6. Mettez en œuvre ce retour d’information, développez, testez et sollicitez d’autres commentaires. Continuez cette boucle jusqu’à la satisfaction du produit.
  7. Déployer

 

Voici les avantages et inconvénients de ces deux méthodologies. Notre logiciel de gestion Kiwili vous permet d’utiliser celles-ci avec simplicité. 

Pour en savoir plus, vous pouvez réserver une démonstration gratuite de notre logiciel de gestion d’entreprise dès aujourd’hui.