On apprenait récemment que le moral des entrepreneurs était, de nouveau, à la baisse pour le mois de mai 2016. L’indice du Baromètre des affaires du Québec de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) enregistrait ainsi un troisième recul mensuel consécutif. Même si cet indice a légèrement augmenté pour le mois de juin 2016, il reste malgré tout très en dessous des normes historiques. Et non, ce n’est pas toujours facile d’être à son propre compte ! Et s’il suffisait de mieux isoler sa vie personnelle… des aléas associés au fait d’être travailleur autonome, pour renverser la tendance ?

Il y a quelques années de cela, dans un souci de productivité, j’avais pris l’habitude de lire les courriels reçus de mes clients avant d’aller au lit. « Échéance plus courte nécessaire», « Photo additionnelle de l’expert», «Paragraphe à remodeler», «Appelle-moi demain», «Proposition urgente» étaient alors des exemples de messages, qui venaient, finalement… perturber mon sommeil. J’ai depuis — vous l’avez bien compris — cessé cette pratique néfaste.

Découvrez des moyens simples qui existent pour ériger une barrière étanche entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle.

1- Domptez la technologie

La prolifération des tablettes et téléphones intelligents amenuise inévitablement la frontière qui existe entre le travail et la maison. Assurez-vous d’utiliser une boîte de réception distincte pour gérer vos courriels professionnels. Ensuite, ayez la discipline nécessaire pour ne pas consulter celle-ci lorsque vous vous trouvez dans la sphère personnelle de votre vie. À défaut d’être en mesure de résister aux charmes de vos gadgets, optez pour éteindre ceux-ci. Aux grands maux, les grands moyens !

2- Imposez vos limites

L’employé d’une société travaille de 9h00 à 17h00, à titre d’exemple. Pour vous assurer d’un juste équilibre entre le travail et la famille — lorsque vous travaillez de la maison — déterminez l’heure à partir de laquelle vous ne répondez plus aux appels téléphoniques. Ne craignez rien, la journée de demain arrivera bien assez vite de toute façon ! Il est non seulement impératif d’imposer vos limites, mais il est aussi indiqué d’établir un véritable horaire de travail. Vous devez dresser au quotidien une liste de tâches à accomplir dans la journée. Évitez les distractions et autres tentations de votre doux salon, mais sachez néanmoins prendre de véritables pauses pour vous ressourcer.

3- Choisissez vos vacances

Le fait d’être travailleur autonome ne vous empêche pas de prendre des vacances au moment de votre choix. Vous avez le droit d’imposer votre départ en vacances à vos clients, en les informant adéquatement au préalable. Au pire, optez pour un congé moins long, mais total, c’est-à-dire exempt de boulot. N’oubliez pas, avant votre départ, de modifier votre message d’accueil téléphonique et d’activer le fameux «out of office» de votre messagerie électronique.

Il peut aussi s’avérer judicieux d’adapter votre rythme de travail aux conditions qui prévalent dans votre marché. Vous pourriez mettre les bouchées doubles en période de forte demande à la condition évidente de ralentir la cadence lors d’une période considérée comme étant habituellement creuse.

4- Organisez votre espace de travail adéquatement

Vous devez ramener quelques dossiers du bureau à la maison, le soir venu ? Ce n’est pas interdit. L’idéal serait d’aménager un espace adapté à cette fin. Un coin tranquille, bien lumineux et équipé d’un ameublement ergonomique est une bonne base. Encore faut-il maintenir cet espace de travail bien rangé !
Les entrepreneurs qui travaillent de la maison, quant à eux, pourraient opter pour d’autres alternatives, à l’occasion. Dans le même ordre d’idées, plusieurs cafés du Québec et de la France sont reconnus pour être d’agréables endroits pour y travailler le temps d’une journée !

 

À propos de l’auteur : Domique Lamy est journaliste indépendant depuis 2008. Il est un passionné des finances personnelles et des marchés boursiers… depuis toujours! Il collabore régulièrement au Journal Les Affaires, au magazine Les Affaires Plus et au tout nouveau site Avenues.ca.

Retrouvez Dominique sur sa page Linkedin, Facebook et Twitter.

Si vous aussi avez envie d’écrire un article pour le blog de Kiwili, lisez notre article sur la possibilité de devenir rédacteur partenaire et contactez-nous !


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+