Travailleurs autonomes et gérants de petites entreprises, apprenez à réseauter :

Rendez-vous à une activité de réseautage avec des objectifs précis : qui aimeriez-vous rencontrer ? Sur quels sujets aimeriez-vous obtenir de l’information ?

1) Faites connaissance lors de vos 5 à 7 :

Ne vous laissez pas impressionner si vous ne connaissez personne. Vous pouvez repérer une autre personne seule et engager la conversation avec elle.

2) Devenez un auto-entrepreneur souriant :

Soyez souriant et engageant. Tournez-vous vers une personne et tendez-lui la main pour la serrer en indiquant vos prénoms et noms, et le nom de votre entreprise.

3) Présentez votre activité de manière brève et concise : 

Apprenez à vous présenter en dix secondes : qui êtes-vous, que cherchez-vous, quels services propose votre petite entreprise ?

4) Écoutez les autres entrepreneurs :

Évitez les digressions. Allez à l’essentiel et surtout sachez vous arrêter de parler pour écouter les autres. Intéressez-vous à ce que font vos interlocuteurs. Vous n’êtes pas là pour parler uniquement de vous, mais pour échanger avec d’autres travailleurs indépendants. Posez-leur des questions sur leur parcours et écoutez attentivement leurs réponses.

5) N’oubliez pas qu’un 5 à 7 est avant tout professionnel : 

Soyez professionnel, poli et cordial.

6) Faites connaitre votre petite entreprise grâce à vos cartes de visite :

Ayez vos cartes d’affaires à portée de main (et non au fond de votre sac). Ne distribuez pas votre carte d’affaires à tout va. Donnez-la aux personnes avec lesquelles vous avez eu un échange allant dans un sens professionnel réciproque.

7) Un 5 à 7 a pour but de développer son réseau professionnel, ce n’est pas un lieu de vente :

Le 5 à 7 n’est pas le moment idéal pour faire une vente. C’est un moment consacré aux échanges relationnels. L’important est que vous repartiez du 5 à 7 en ayant rencontré des personnes ressources et en ayant récolté de l’information qui vous aideront dans votre développement d’affaires.

Et après le 5 à 7 ? 

Comme vous aurez récolté quelques cartes d’affaires susceptibles de vous intéresser, inscrivez sur celles-ci (ou sur un fichier), l’endroit où vous avez rencontré la personne, de quoi vous avez parlé… En bref, les éléments de contexte, car après quelques 5 à 7, il se peut que vous n’ayez pas un souvenir précis de la personne et des propos échangés.
À vous de jouer !

Vous pouvez recontacter une personne le lendemain ou quelques jours plus tard si vous avez un projet ou une idée d’affaires concrète à lui soumettre. Dans ce cas, vous pourriez lui envoyer un courriel lui rappelant à quelle occasion vous vous êtes rencontrés, votre souhait d’obtenir un rendez-vous et, dans les grandes lignes, le projet dont vous voulez lui parler. Si vous vous êtes engagé à communiquer avec la personne lors du réseautage, ne manquez pas de le faire au risque de ne pas paraître crédible.

Il est important d’entretenir son réseau : vous gagnerez peu à peu la confiance de vos interlocuteurs et de vos futurs clients. Lorsque vous tombez dans un 5 à 7 sur une personne que vous avez déjà rencontrée, n’hésitez pas à lui parler et à vous enquérir de ses nouvelles. Cette personne qui vous sera un peu familière vous présentera certainement à d’autres entrepreneurs et contribuera à élargir votre cercle. D’autre part, il ne faut jamais oublier que les gens se parlent : un client qui a reçu un bon service sera enclin à vous référer à une entreprise qui pourrait devenir votre nouveau client. Le bouche-à-oreille et la référence d’un client à un autre sont extrêmement efficaces.

Tous les futurs 5 à 7 de Montréal ici.


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This