Actuellement, en France les plus de 50 ans représentent 31,6% des chômeurs longue durée (c’est-à-dire depuis plus d’un an). Souvent ils ne sont plus considérés comme recrutables car trop chers au vu de leur expérience ou bien “obsolètes” par les entreprises.
Pourtant ils présentent encore de nombreux atouts : une maturité et un savoir-faire professionnels lié à leur expérience, une diversité de carrière, un réseau professionnel important, ils sont dégagés des contraintes familiales, ils sont plus disponibles pour l’entreprise.
Est-ce votre cas ?
Vous pourriez alors créer votre propre entreprise. Que ce soit par goût d’entreprendre, pour échapper au chômage ou à l’inactivité, ce choix raisonné peut vous donner un nouveau souffle et être une nouvelle source d’épanouissement et de réalisation personnelle.

Les organismes et aides mises à disposition pour créer votre entreprise

    • En FrancePôle Emploi vous apporte différentes aides financières :
      • il peut maintenir l’ARE (allocation retour à l’emploi) jusqu’à la fin de vos droits ou
      • l’ARCE (Aide à la reprise ou à la création d’entreprise) : Vous recevez deux versements dont le montant total correspond à 45% du montant vos droits restants. Pour bénéficier de l’ARCE, vous devez obtenir l’ACCRE (Aide aux Créateurs ou Repreneurs d’Entreprises), qui consiste en une exonération partielle de charges sociales pendant un an. Celle-ci s’obtient si vous créez ou reprenez une entreprise sous forme d’entreprise individuelle ou de société.
      • vous pouvez bénéficier de l’ASS (allocation de solidarité spécifique), si vous êtes chômeur très longue durée (depuis plus de deux ans) lors de la création de l’entreprise.
            • Si l’allocataire de l’ASS obtient L’ACCRE (aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise ), celle-ci est maintenue durant les 12 premiers mois de son activité. Sinon, l’ASS ne sera conservée que 3 mois, puis du 4ème mois au 12ème son montant sera réduit en fonction des revenus professionnels. Vous pourrez tout de même bénéficier d’une prime forfaitaire mensuelle d’un montant de 150€ sous condition de présenter chaque mois à Pôle emploi, des documents susceptibles d’attester de l’activité: (factures, déclaration de TVA etc…)
              Vous trouverez toutes les informations au sujet des aides financières sur le site de Pôle Emploi.
    • En France, si vous êtes travailleur handicapé vous pourrez notamment vous tourner vers l’Agefiph qui propose aussi des aides à la création d’entreprise. Plus d’information sur leur site Agefiph.
    • En France, vous pouvez vous tourner vers l’association Séniors Entrepreneurs qui propose une solution innovante pour favoriser un retour à l’activité des seniors retraités ou en recherche d’emploi et la réussite des projets de création d’entreprises. Retrouvez plus d’informations sur leur site Internet.
    • En Belgique : Seniorpreneur est la première structure wallonne d’accompagnement à la création d’entreprise spécifiquement destinée aux seniors. Elle vous offre un suivi personnalisé, vous aide à réaliser votre business plan et trouver des financement, et organise de nombreuses séances d’information et des formations spécifiques. Pour les demandeurs d’emploi, cet accompagnement est gratuit, pour les salariés, le 1er rendez-vous est gratuit. Retrouvez toutes les informations sur leur site Internet.

Le cumul Emploi/retraite

Améliorer le montant de votre retraite ou tout simplement rester actif voici les raisons qui peuvent vous pousser à conserver votre entreprise. Si votre nouvelle activité relève d’un régime distinct de celui de votre pension de retraite, vous pouvez cumuler intégralement les revenus de cette activité et votre pension.
Pour en bénéficier, il faut avoir au moins 60 ans et pouvoir justifier d’une pension à taux plein ou 65 ans dans le cas contraire. Il est important aussi d’avoir liquidé ses pensions auprès des régimes obligatoires de retraite en France comme à l’étranger.
Bien que retraité, vous devrez cotiser partiellement au titre de votre nouvelle activité au régime (allocations familiales, assurance maladie et retraite) dont vous dépendrez. Il est conseillé de vérifier vos droits auprès de votre caisse de retraite.
Retrouvez plus d’informations sur le cumul emploi/retraite sur le site officiel de l’administration française et sur le site La retraite en Clair.

Avec toutes ces informations, il ne vous reste plus qu’à vous lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat et d’utiliser la solution Kiwili, qui facilitera la gestion de votre entreprise au quotidien !

A propos de l’auteur: Myriam Rougeolle est rédactrice autodidacte et passionnée par le monde de l’entreprise. « Je partage avec enthousiasme mes connaissances dans ce domaine, sur Kiwili, pour aider les entrepreneurs. » Retrouvez Myriam sur sa page Facebook et sur Linkedin.

Si vous aussi avez envie d’écrire un article pour le blog de Kiwili, lisez notre article sur la possibilité de devenir rédacteur-partenaire et contactez-nous !


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This