Se créer un réseau bien garni de contacts, de clients et de collaborateurs ne se fait pas du jour au lendemain. Il en va de même avec la croissance de votre entreprise. Toutefois, il y a moyen d’accélérer son expansion et ses revenus sans devenir soi-même un expert dans tous les domaines ou travailler 60 à 80 heures par semaine.

Pourquoi vous adjoindre les services de collaborateurs virtuels ?

Attention, il ne s’agit pas de déléguer des tâches à une adjointe virtuelle, mais celle-ci se greffera tôt ou tard à l’équipe pluridisciplinaire que vous vous apprêtez à mettre sur pieds.

Non, cette équipe sera constituée d’autres travailleurs autonomes experts dans un domaine qui représente un complément à votre offre de services. Ainsi, chacun de vous pourra amener de nouveaux clients qui bénéficieront des services des uns et des autres, et ce, sans avoir l’impression de travailler avec différentes entreprises.

Ici, le terme collaborateur signifie entre autres partenaire, entraide, développement d’affaires, stratégies innovatrices et couverture d’un plus grand territoire.

Est-ce que l’application de ce principe peut servir à votre entreprise?

Si vous lisez ce billet avec intérêt, c’est qu’il y a une raison, sans doute parmi celles-ci, qui s’applique à votre cheminement :

Surcharge de travail

Vous avez déjà accepté un mandat, même si vous saviez pertinemment qu’une part de son contenu vous échappait, de peur de perdre un client. Par conséquent, vous avez passé le double du temps estimé sur le projet, non sans que quelques crises de panique (à respirer dans un sac brun pour vous calmer) se manifestent. Résultats, tous vos autres mandats ont été retardés.

Perte de contrats

Vous avez déjà perdu un contrat intéressant (ou plus d’un) parce qu’il vous manquait une fraction de l’expertise requise. Comble de l’ironie, vous avez recommandé le client à l’un de vos contacts.

Auto-formation inefficace

Votre ego a pris le dessus et vous vous êtes improvisé autodidacte à force de lire, d’aimer et partager toutes les citations « sages » qui défilent sur votre compte LinkedIn :

  • vous avez donc pris l’initiative de commander tous les livres sur la réussite rédigés par des influenceurs, formateurs ou coachs de vie;
  • vous vous êtes inscrit à sept webinaires en condensé sur le leadership (et réalisez que ça ne vous a pas apporté l’éclair de génie que vous attendiez);
  • et avez entamé un certificat en gestion en réduisant vos heures de sommeil au minimum et en augmentant au maximum votre dose quotidienne de caféine.

Au final, vous en êtes ressorti fatigué, abruti et démotivé par le surplus de contenu à emmagasiner et avez choisi de rester dans votre créneau.

Défaut d’expérience et de collaboration

Vous réalisez qu’il manque ce quelque chose qui mettrait en lumière votre plein potentiel. Vous avez des tonnes d’idées, de stratégies de développement des affaires et de conseils pour vos clients, mais l’os est toujours le même… l’expertise et l’expérience se développent, mais ne s’achètent pas. Et c’est justement cette inexpérience qui coûte cher.

La solution ? Développer un réseau de collaborateurs

Lors de chacune des décisions importantes de notre vie, nous cherchons souvent trop loin la réponse. Habituellement, elle se trouve juste sous notre nez. Justement, votre réseau de collaborateurs est déjà là.

Ne survolez pas tous les contacts que vous avez développés dans la ou les dernières années pour essayer de dénicher la perle rare, uniquement en vous basant sur son profil ou les recommandations et témoignages. Cela ne vous indique en aucun cas si vos attentes et objectifs pointent dans la même direction, si son travail est aussi méticuleux que le vôtre, si ses engagements et échéanciers sont respectés et si sa clientèle est respectable…et paie dans les délais.

Cette dernière partie est plutôt importante, puisque travailler à son compte, c’est également choisir avec qui on souhaite travailler, et à ce titre, chacun essaie d’éviter les mauvais clients.

Vous êtes sans doute en communication constante avec votre future équipe virtuelle, sans même le savoir. Vous en doutez ?

1- Réfléchissez à votre réseau de contacts

  • Avec qui, parmi vos clients, fournisseurs ou connaissances dans votre réseau professionnel, échangez-vous ouvertement à propos de vos entreprises respectives ?
  • Lesquels d’entre eux connaissez-vous le mieux ?
  • De quels contacts vous proviennent les conseils que vous jugez les plus judicieux ?
  • Avec quelles personnes avez-vous déjà une relation d’affaires gratifiante, satisfaisante et agréable ?
  • Avec qui pouvez-vous être vous-même, rire, partager des anecdotes, bons coups, mauvaises décisions, sans ressentir de jugement ?
  • Qui parmi eux partage les mêmes valeurs d’entreprise que les vôtres ?
  • Lesquels possèdent des forces, qualités, compétences et connaissances complémentaires aux vôtres ?
  • Y en a-t-il parmi eux qui vous ont déjà lancé : « Il me faudrait quelqu’un comme toi dans mon équipe » ?

J’entends d’ici les rouages de votre mécanisme de réflexion s’enclencher et prendre de la vitesse.

Voilà, ce sont exactement ces personnes qui seraient susceptibles de vous compléter, de nourrir votre créativité et votre motivation, de développer des mandats plus intéressants, et même de vous permettre de prendre des vacances sans culpabilité.

2 – Sondez le terrain

Collaborer entre travailleurs autonomes représente un modèle d’affaires avantageux pour chacun, à condition justement de choisir les bons partenaires. Ils ne sont pas vos compétiteurs, employés, supérieurs, et encore moins des associés. D’où le terme collaborateur « indépendant ». Entre vous :

  • le terrain d’entente doit être mutuel;
  • la confiance solide et réciproque;
  • la communication transparente et continue;
  • l’expertise de chacun doit être attestée.

D’autre part, chacun d’entre vous doit être en mesure de fournir aux autres des soumissions propres à son expertise dans les projets soumis et doit pouvoir gérer un mandat sans assistance.

3 – Passez à l’action

Soyez franc, ouvert et authentique lorsque vous proposez à quiconque de travailler en collaboration sur divers mandats et de façon durable. Soyez préparé, ayez en main vos raisons, vos objectifs, ainsi que vos tarifs courants et le rabais que vous offrirez à chacun de vos collaborateurs lorsqu’ils vous amèneront de l’eau au moulin.

En terminant, sachez que la meilleure façon pour une équipe de collaborer sur un même mandat consiste à rassembler tout ce qui s’y rattache; tâches, échéanciers, objectifs, soumission, projets, avancement de chacun, dépenses, commentaires et notes, en une seule application.

À ce titre, si vous n’avez pas encore essayé Kiwili, profitez de l’essai gratuit pour vous familiariser et être en mesure de le proposer à vos éventuels collaborateurs indépendants.

Vous n’êtes pas habitué à travailler avec un groupe de collaborateurs ? Consultez notre article Être plus productif en équipe : astuces pour entrepreneurs.

N’hésitez pas à découvrir le blog de Kiwili pour retrouver de nombreux articles concernant les entrepreneurs et les travailleurs autonomes !

  • Logo Kiwili

    Kiwili est un logiciel de gestion d’entreprise tout-en-un. A la fois logiciel de facturation et de devis, c’est aussi un vrai logiciel de comptabilité. Avec son CRM en ligne, c’est un logiciel de gestion de projets pratique, qui inclut un logiciel de feuilles de temps en ligne. Tout ce qu’il vous faut pour gérer votre entreprise !