Vous avez pour projet de devenir micro-entrepreneur ou travailleur indépendant, mais vous disposez de très peu de connaissances en comptabilité et vous êtes perdu?
Découvrez vos obligations comptables en tant que micro-entrepreneur ou travailleur indépendant.

1) Un livre des recettes tu tiendras

En tant que micro-entrepreneur ou travailleur indépendant, comme tout autre chef d’entreprise, vous devez justifier vos rentrées d’argent dans un document, le livre des recettes, qui récapitule et justifie vos recettes d’entreprises. Il s’agit d’un journal chronologique, qui doit être coté et tenu au jour le jour.

Pour chaque encaissement, vous devez établir :

  • La date de la vente ou du service
  • Le numéro de facture correspondant et la référence des pièces justificatives
  • Le montant de l’encaissement
  • Le nom du client
  • La nature de l’opération encaissée
  • Le mode de règlement

2) Un registre des achats tu rempliras

Si vous exercez une activité commerciale, vous devez également tenir un registre des achats. Il est obligatoire lorsque votre activité consiste principalement à vendre des marchandises, fournitures, denrées à consommer sur place ou à en emporter, ou bien si vous fournissez des prestations d’hébergements.

Présenté de façon chronologique tout comme le livre des recettes, il doit indiquer :

  • Le mode de règlement
  • Les références des pièces justificatives de chaque achat
  • La date de l’achat
  • Le montant
  • L’origine de l’achat

Pour inscrire tous vos achats et vos recettes de manière ordonnée, utilisez le logiciel comptable Kiwili, simple et intuitif, spécialement conçu pour les entrepreneurs et petites entreprises.

3) Un compte bancaire tu ouvriras

Si vous êtes un micro-entrepreneur français, vous êtes soumis à l’obligation de détenir un compte bancaire lié à votre activité professionnelle séparé de votre compte personnel qui sera dédié aux transactions financières liée à votre activité.

Ce compte vous permettra de :

  • Encaisser vos recettes
  • Prélever les dépenses et les achats en rapport avec votre activité
  • Effectuer des prélèvements pour votre rémunération, par chèque ou par virement bancaire vers votre compte personnel
  • Utiliser des moyens de paiement au nom commercial de votre entreprise (chéquier, terminal de paiement de carte bancaire, etc.)
  • Obtenir un crédit, etc

Au Québec, le fait de détenir un compte bancaire séparé n’est pas une obligation, mais est vivement conseillé.

4) Un livre de police tu détiendras (si tu vends des biens d’occasions)

En France, si vous vendez des biens d’occasions, vous devez tenir un livre de police. Celui-ci a essentiellement pour objectif de lutter contre le recel de marchandises.
Ainsi si vous avez pour projet de monter une affaire d’achat-vente sur Internet (par exemple via eBay) vous devrez détenir un registre de police.

Retrouvez plus d’informations sur le livre de police sur le site Micro Entrepreneur

5) Tes documents comptables tu conserveras

En tant que micro-entrepreneur et travailleur indépendant, vous avez l’obligation de conserver toutes les factures ou pièces justificatives relatives à vos achats et à vos ventes de marchandises ou vos prestations de services.

Vous devez conserver l’ensemble de vos documents comptables (factures, notes, bons de commande, etc.) durant au moins 10 ans en France à partir de la date de réalisation de l’acte qui a donné lieu à un mouvement ou 6 ans au Québec à compter de la fin de la dernière année d’imposition. Vous risquez un redressement ou une amende si vous n’êtes pas en mesure de les présenter en cas de contrôle.

Retrouvez plus d’informations sur le délai de conservations des documents comptables dans notre article dédié à ce sujet.

6) Tes factures tu feras

Vous avez l’obligation d’établir des factures pour chaque prestation réalisée et pour chaque encaissement, vous devez remettre à vos clients une facture lors de chaque vente ou prestation.
Toutes les factures ou pièces justificatives concernant les achats et les ventes de marchandises ou de prestations de services doivent contenir des mentions obligatoires et être conservées après la clôture de l’exercice.

Retrouvez plus de détails sur la facturation dans notre article dédié

7) Tes impôts tu paieras

C’est peut-être une évidence, mais n’oubliez pas de payer vos impôts chaque année, de vous renseigner sur les spécificités liées à votre statut, ainsi que les dates limites pour produire vos déclarations.

Retrouvez comment payer moins d’impôts dans notre article dédié !

 

Pour tenir votre comptabilité à jour de manière simple et efficace, n’hésitez plus à utiliser Kiwili, l’outil de gestion en ligne qui va simplifier votre quotidien.

Crédit Photo : toutlecine.challenges.fr


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This