Entrepreneurs, saurez-vous résister aux 7 péchés capitaux du monde du travail ?

1- L’orgueil des entrepreneurs 

Avoir un peu (beaucoup, mais pas trop) d’orgueil dans le monde du travail peut être très bénéfique. On ne vous dit pas de vous prendre pour le meilleur entrepreneur de tous les temps, mais simplement d’être fier de vos réalisations. En tant qu’entrepreneur, vous avez une certaine valeur ajoutée, n’hésitez pas à le faire savoir à vos prospects/clients. Évitez cependant de montrer vos faiblesses, vous n’êtes pas seul sur le marché, votre client se tournera sûrement vers un fournisseur plus sur de lui qui le rassurera grâce à ses réussites.

2- L’avarice des entrepreneurs 

Lorsqu’on se lance comme entrepreneur, nous n’avons pas les mêmes moyens qu’une multinationale, il faut donc faire attention à son budget. Attention, il y a une différence entre un entrepreneur qui garde son argent et ne veut pas investir pour le développement de son affaire et un autre qui dépense bien au-dessus de ses moyens. Le mieux est de disperser son budget raisonnablement dans des postes de dépenses pertinents. 

3- L’envie des entrepreneurs 

Être envieux de quelqu’un est-ce toujours négatif ? Et bien, pas forcément, plutôt que d’employer le mot « envie », nous pourrions utiliser « admiration ». En tant qu’entrepreneur, vous pouvez prendre exemple sur la réussite d’une personne et vous en inspirer (au lieu de la jalouser). Elle peut même devenir une source de motivation.  

4- La colère des entrepreneurs 

Au sein du milieu professionnel doit-on toujours être calme et conserver son autocontrôle ? La réponse est bien sûr oui, pas question d’entrer dans une colère folle devant un client. Par contre, on ne dit pas oui à tout pour autant. Il faut savoir défendre son projet et ne pas se laisser marcher sur les pieds. Là, est tout l’art de savoir hausser le ton avec parcimonie. 

5- La luxure des entrepreneurs 

Nous allons essayer de faire soft pour le péché de la luxure. Une règle de base : on ne mélange jamais la vie personnelle avec la vie professionnelle. Eh oui, désolé, mais si vous voulez garder une vision objective de votre business évitez de tomber dans les bras du (de la) premier(e) client(e) un peu sexy. Certains pourraient penser « mais quoi de mieux, que de négocier sur l’oreiller », non, non, et non on oublie tout de suite cette idée et on reste focaliser sur ses objectifs professionnels. « Et pendant un 5 à 7 ? »

6- La paresse des entrepreneurs 

Alors là, on vous voit déjà retomber dans le péché de la colère. Comment peut-on oser dire qu’un entrepreneur est paresseux? Quand vous êtes seul à gérer votre entreprise, souvent vous êtes au four et au moulin et vous ne savez plus où donner de la tête. Prenez donc le temps de vous poser et de vous reposer. Une bonne gestion du temps quand on est entrepreneur est primordiale. 

7- La gourmandise des entrepreneurs 

Pour ce dernier péché, nous avons hésité entre vous parler de la gourmandise en général et le fait de ne pas être trop gourmand en affaires et la vraie gourmandise en lien avec la nourriture. Finalement, nous avons décidé de vous mettre l’eau à la bouche ! Un bon resto avec ses clients ou ses collaborateurs ne fait de mal à personne, bien au contraire. Se réunir autour d’une bonne table permet d’échanger plus facilement tout en passant un agréable moment. Vous travaillez si dur pour la réussite de votre entreprise alors prenez le temps de savourer les bonnes choses !


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This