Travailler en voyageant, découvrir de nouvelles cultures dans des cafés ou espaces de coworking à l’autre bout du monde… le concept d’entrepreneur nomade attire de nombreuses personnes et devient de plus en plus accessible comme mode de vie dès lors que vous avez un ordinateur, un téléphone ainsi qu’une bonne connexion Internet ! Dans notre article précédent “Profession : entrepreneur nomade !”, nous vous avons donné plusieurs conseils pour réussir.

Cette fois, nous nous sommes penchés sur une startup française, Beyowi, un studio de développement spécialisé dans le développement de sites Web et applications mobiles / tablette / Smartwatch. L’un des deux associés, Cédric Tang, a finalement quitté la France pour raisons personnelles et travaille désormais pour l’entreprise depuis le Japon après avoir travaillé au Canada. Il nous fait part de son expérience d’entrepreneur nomade et nous donne de précieux conseils.

Quel est/sont votre/vos lieu(x) de travail en tant qu’entrepreneur nomade ?

Lorsque j’habitais à Vancouver, je travaillais majoritairement de chez moi et je me rendais parfois dans des cafés et bibliothèques. Depuis que je suis à Tokyo, je teste de nombreux espaces de coworking, car ce sont des endroits stimulants qui me permettent de rencontrer d’autres entrepreneurs japonais, mais aussi du monde entier ! J’espère trouver un bureau sympa que je louerai au mois, mais ce n’est pas simple, le choix est vaste et ils sont tous plus originaux les uns que les autres !

Concrètement, quel est votre matériel de travail ?

J’utilise mon ordinateur portable, mon cellulaire (je me procure bien sûr une carte sim locale dès que j’arrive dans un nouveau pays), ma tablette et ma Smartwatch. Je stocke tous mes documents sur mon Google Drive. Sinon on va bientôt lancer des recherches sur la technologie Estimote.

En étant dans un autre pays, parvenez-vous à rester efficace, productif et ne vous sentez-vous pas trop en vacances ?

Je dirais que l’efficacité dans le fait d’être un digital nomade c’est la discipline. En travaillant de chez soi, il est facile de se laisser divertir par la télévision, Internet, les réseaux sociaux, etc. Il faut savoir se construire un environnement de travail, un temps de travail, une bulle de travail dans laquelle on ne doit se concentrer que sur le travail à faire. Honnêtement, c’est parfois difficile d’y arriver. Personnellement j’ai des difficultés, je divague souvent sur les réseaux sociaux. Par contre, lorsque je suis lancé sur une tâche et que le rythme est bon, je peux y rester longtemps.

Quels sont les outils utilisés pour communiquer avec votre associé et votre équipe ?

Grâce aux nouvelles technologiques, nous n’avons aucun problème pour communiquer, et ce, malgré les différents décalages horaires.
Nous utilisons en majorité Slack pour communiquer entre nous. Il s’agit d’un outil que nous trouvons très pratique et dynamique, nous pouvons entre autres brancher notre Drive dessus, avoir des retours clients, faire un sondage entre nous, etc. Nous l’utilisons aussi pour communiquer de vive voix en plus de Skype. Bref, je suis toujours joignable et disponible pour l’équipe et les clients ou partenaires.

Malgré la distance, comment parvenez-vous à vous organiser au niveau de la charge de travail : comment vous répartissez-vous les tâches avec votre associé ?

De manière générale, mon associé, Pascal, s’occupe à la fois de la gestion commerciale pour trouver de nouveaux clients en France et des projets avec les clients. En ce qui me concerne, je gère aussi des projets. En fait, chacun travaille sur son projet et/ou une partie de projet découpable et sur laquelle on n’a pas besoin de s’attendre. Par exemple sur un projet mobile, l’un travaillera sur iOS et l’autre sur Android. Chacun est responsable de sa partie et on communique bien sûr tous les jours pour faire le point et nous assurer que les projets avancent comme prévu.

Comment faites-vous pour les congés, l’organisation et l’aménagement du temps de travail malgré les décalages horaires ?

Les congés sont posés quand il y a besoin, nous n’avons pas imposé de restriction pour nous deux (seuls les stagiaires et apprentis sont limités par leur contrat). Chacun fonctionne dans sa propre plage horaire et nous communiquons soit lorsque nos plages coïncident soit par courriel. Nous utilisons la méthode Agile pour la gestion de nos tâches. Chacun gère ses tâches pour respecter les délais clients que nous avons estimés lors de la signature du devis. Nous comptons nos heures pour savoir le nombre d’heures effectuées, mais si nous dépassons les heures estimées dans le devis, alors nous ne les facturons pas en surplus. En effet, cela veut dire que nous avons sous-estimé le travail et que nous devons le prendre en compte pour la prochaine fois.

Les avantages d’être un entrepreneur nomade comme vous

Grâce à ce statut, j’ai une grande liberté de gestion de temps de travail. Je peux moduler mon temps pour faire du sport, avoir une vie sociale ainsi qu’une vie de couple. J’ai aussi une liberté de pays d’accueil puisque j’ai pu facilement travailler au Canada puis au Japon. De plus, le taux de change des pays où je suis basé est souvent avantageux ce qui me permet d’avoir un meilleur pouvoir d’achat et de pouvoir plus voyager. Enfin, être entrepreneur c’est le plaisir de choisir ses projets, de travailler pour soi, de se lancer des défis, d’apprendre de nouvelles technologies, de choisir ses collègues, d’être son patron.

Les inconvénients d’être un entrepreneur nomade

Il est souvent difficile de ne pas être physiquement avec les collègues. On doit faire face à la solitude du travail à la maison, gérer les décalages horaires. Il n’est pas possible de participer aux réunions et gérer les clients. Si comme moi, on ne souhaite pas rester à la maison, il faut intégrer les coûts des espaces de travail coworking. Il faut s’assurer d’avoir accès à Internet constamment, bref être entrepreneur nomade ne convient pas à tous les métiers.

Avez-vous des conseils à donner pour des entrepreneurs qui souhaiteraient se lancer dans cette aventure ?

Être un entrepreneur nomade c’est beau sur papier, mais ce n’est pas fait pour tout le monde. Cela implique une grande discipline et de ne pas se laisser détourner du chemin.

Alors, tentés par l’aventure ? N’oubliez pas un outil essentiel à utiliser partout où vous allez pour gérer au mieux votre comptabilité, votre facturation, vos projets et votre temps : votre logiciel de gestion tout-en-un Kiwili, spécialement conçu pour les entrepreneurs et petites entreprises!

Pour en apprendre plus sur Beyowi et leurs réalisations, rendez-vous sur leur site Internet, Twitter, Linkedin et leur page Facebook.


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This