Chaque entrepreneur ou futur entrepreneur n’a pas les mêmes motivations pour créer son entreprise, cependant il est possible de retrouver plusieurs caractéristiques communes chez plusieurs d’entre eux.

Qu’est-ce qu’un bon entrepreneur ?

Voici 7 traits de personnalités et des habitudes quotidiennes qui en font ou en feront de bons entrepreneurs dans un environnement entrepreneurial marqué par d’importantes mutations et une forte concurrence.

1) Un bon entrepreneur doit avoir une âme de leader

Lorsqu’on débute un nouveau projet, il est assez courant de se retrouver seul pour le mettre en place. Tout du moins seul à croire indéniablement au succès de ce « bébé ». C’est pourquoi un bon entrepreneur sait, dès le début, motiver les différents acteurs qui participeront directement ou indirectement au projet. Il porte l’idée et doit donc faire adhérer autant qu’à lui-même les personnes qui l’aideront à mener à bout le projet. On considère généralement l’âme de leader inhérente à la personnalité des entrepreneurs cependant on ne naît pas leader on le devient avec le temps et l’expérience.

2) Entreprendre c’est prendre des risques, mais de façon raisonnée

Toute nouvelle affaire est un défi, un challenge qui exige au préalable une étude large et approfondie des opportunités exploitables ou non avant de prendre le risque de se lancer. Un preneur de risque n’agit pas instinctivement comme on pourrait le penser. Il s’agit d’une personne capable d’identifier les menaces de son environnement afin de minimiser le risque d’échecs. Le risque 0 n’existant pas, l’enjeu pour un entrepreneur consiste à l’anticiper et le canaliser.

La prise de risque a également lieu durant les phases d’innovation opérées pas une entreprise et n’est pas exclusive à la création de celle-ci.

3) Pour réussir, un entrepreneur doit avoir une forte capacité de travail

Oui oui, tout entrepreneur est passé par là et pourra en témoigner… Créer son entreprise exige une forte capacité au travail. Démarrer une entreprise demande d’être passionné et d’avoir la santé pour pouvoir consacrer beaucoup d’heures de travail à son développement.

4) Savoir déléguer

Au départ, oui vous fournirez une grande quantité de travail pour des raisons principalement économiques. Cependant, il est important de savoir déléguer son travail, car vous ne pourrez pas tout maîtriser. Il est donc primordial de s’entourer de personnes sur qui compter et en qui vous pouvez avoir confiance. Des personnes capables d’aller dans le même sens que vous afin de créer une véritable culture d’entreprise.

5) L’entrepreneur doit être un bon gestionnaire connecté

La concurrence entre entreprises, quel que soit le secteur dans lequel vous investissez est omniprésente et demande de faire preuve d’efficacité. Grâce à internet et plus particulièrement au cloud, il existe des outils de gestion connectés qui permettent d’optimiser le fonctionnement de votre entreprise. Des applications gratuites aux services payants de qualités ; les solutions sont nombreuses et variées.

D’autre part, tout entrepreneur est amené au début de la création de son entreprise à être mobile et flexible. La mobilité est une prérogative et est devenue inhérente au processus de création d’entreprises. Elle est surtout indispensable au début de sa croissance : décrocher ses premiers clients, contacter ses investisseurs, etc. C’est pourquoi il est important de créer et de conserver une image professionnelle dès le début de la création de son entreprise.

Par exemple, le télétravail fait parti aujourd’hui du quotidien de nombreuses entreprises qui grâce à Skype ou à d’autres outils de ce type, restent en contact avec les différents acteurs de l’entreprise. De même, le cloud offre de nouvelles formes de communications téléphoniques. Les solutions de télécommunications avancées alimentent les entreprises en communication virtualisée en redistribuant les appels entrants sur les mobiles à partir du numéro dit virtuel de l’entreprise.

6) Entreprendre c’est être innovant : se réinventer, se réorienter…

L’innovation est également une prérogative inhérente à la création d’entreprise. Toujours en raison d’une importante concurrence, il est primordial de savoir se réinventer pour profiter de nouvelles opportunités de marché. Afin d’être perpétuellement compétitif, il est primordial pour un entrepreneur de savoir se réinventer quitte à modifier, voir changer radicalement de stratégies. La concurrence quel que soit le secteur exploité, est permanente dans un contexte économique intégralement libéralisé et oblige à être un preneur de risque proactif.

7) Un entrepreneur doit savoir persévérer en cas d’échecs

Les succès de bons entrepreneurs viennent du fait qu’ils ont su préservés malgré les échecs et les doutes de certaines personnes quant à la réussite du projet. Être persévérant oui, mais il ne faut pas non plus devenir excessif.

Ces caractéristiques ne sont bien évidemment pas les seules exigibles pour être un bon entrepreneur, nous pourrions également citer : la vente, les talents de négociateurs, la passion, etc., cependant elles font partie du succès de bons nombres d’entrepreneurs…

Article écrit par Catherine Duprez, directrice marketing de l’entreprise Fonvirtual


Essayez Kiwili gratuitement pour 30 jours

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Linkedin et Google+

Recevez des nouvelles de Kiwili !

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières nouvelles et conseils d'entrepreneuriat de Kiwili.

Vous êtes abonné, merci !

Share This